Derniers sujets
» Présentation : Yogtoth
par Yogtoth Mar 2 Aoû - 14:31

» Le Manuscrit de l'Aveugle
par Yogtoth Dim 24 Juil - 14:56

» Présentation : Glaur
par Glaur Jeu 23 Juin - 18:32

» Le casse de la raffinerie
par Layeskerr Ven 20 Mai - 20:48

» Présentation : Tôhr
par Tohrann Ven 20 Mai - 14:11

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Galerie



Présentation : Yogtoth

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Sam 16 Jan - 13:03

*Début de l’enregistrement*

Entrée 24 : Datunda 14 Elona 21 Ap. TC


J’ai retrouvé cette tablette de pierre sur laquelle je travaillais avant la dispersion de l’Ordre. Je l’avais complètement oubliée depuis le temps et la tenir à nouveau dans me mains me redonne un peu le sourire, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas attelé à l’étude d’un artefact archéologique digne de ce nom.

Taillée dans une pierre encore non identifiée, la tablette mesure environ cinquante centimètres de haut sur trente de large et cinq d’épaisseur. Les bords sont irréguliers, manifestement taillés sans forme précise puis usés par le temps et les éléments. Les traces d’outils suggèrent que la tablette fut arrachée d’un ensemble plus grand, une stèle de taille importante ou une paroi quelconque. Identifier la roche dès que possible.

La tablette est extrêmement ancienne, probablement plurimillénaire. La pierre tombe littéralement en poussière au contact des doigts, il faut que je prenne des holos sous tout les angles dans l’éventualité d’une destruction partielle ou totale de l’artefact. Cela fait, je pourrais entamer une étude structurelle de l’objet pour déterminer son âge et sa composition.

Le texte gravé a surprenamment bien résisté compte tenu de l’âge avancé de la pierre et de la corrosion qu’elle a subie. Les contours des caractères sont parfaitement dessinés et aucun mot n’est illisible. Reste à comprendre de quel langage il s’agit. Voire si j’ai affaire à une translittération d’un texte dans un alphabet d’une autre langue. En tout cas, je commencerai par étudier l’alphabet utilisé puis j’aviserai.

Enfin, le texte est surmonté de la gravure stylisée d’un oeil cousu. Signature de l’auteur? Symbole ésotérique? C’est la première fois que je vois cet emblème mais peut-être est-il référencé quelque part dans les Archives de l’Ordre. Dans le cas contraire, j’étendrai ma recherche dans mon propre fonds puis les ressources que je peux encore consulter. L’abandon de mon titre de Seigneur Sith s’est hélas accompagné de l’impossibilité de compulser les bibliothèques et archives sith, en particulier celles de l’Académie de Korriban. Du moins ce qu’il en reste après l’invasion de Zakel. Heureusement que j’ai pris le temps de dérober ce que je pouvais quand j’y officiais.

Je devrais peut-être montrer ça à Urrim, peut-être saura-t-il quelque chose à propos de cette tablette ou de cet oeil cousu. Même si son érudition en matière de datacrons et artefacts ne m’aide pas, il sera certainement heureux de jeter un oeil sur cette curiosité archéologique. De toutes manières, deux points de vue différents valent mieux qu’un.

Ce serait d’ailleurs une bonne idée de montrer quelques pièces des Archives et de mes collections aux initiés pendant les leçons. Je vais voir ce que je peux trouver, il y a sûrement des artefacts liés à Revan et à l’Ordre dans une de ces vieilles caisses qu’on n’a pas encore ouvertes. Au pire, montrer les armures et équipements révanites fera l’affaire pour illustrer les technologies que l’Ordre a manipulé lors de la guerre de Yavin 4. Ça me rappelle que nous devrions vérifier nos stocks et les refournir sinon nous ne pourrons plus équiper nos membres. Dans l’idéal, les initiés devraient fabriquer leur propre armure sous la supervision d’un maître artisan. A réfléchir.

Trêve d’écriture, reprenons l’étude de cette tablette.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Ven 22 Jan - 11:34

*Début de l’enregistrement*

Entrée 25 : Satunda 18 Elona 21 Ap. TC

Je peine à percer le mystère de cette tablette. En plus de ne pas être très lisible, l’alphabet utilisé approche dans sa graphie de la plus ancienne forme du Sith antique que je connaisse mais je ne crois pas avoir affaire à un système phonographique. Compte tenu de l’âge présumé, il serait logique que l’écriture soit basée sur des glyphes logographiques exprimant des concepts plutôt que des sons. Néanmoins, soit il n’y a que peu de glyphes différentes, soit je ne comprends pas encore leur agencement. Pourtant, je suis sûr que ce sont des lettres et non des concepts même si rien ne correspond.

Ensuite, la traduction sera plus laborieuse s’il s’agit bien de glyphes logographiques. Je vais devoir étendre mes recherches à des langages de la même période ou de la même planète, voire quelque chose de similaire qui soit plus actuel et mieux connu. Pas de traduction pour le moment car irréalisable. Je joins à cette entrée une copie du texte par sécurité.



Parallèlement, je prépare mes cours pour me vider l’esprit. Comme ce n’est qu’une histoire d’organisation et de présentation d’un contenu déjà prêt, cette tâche simple m’offre un peu de détente face à la frustration de cette tablette même si cela me demande plus de temps que prévu. Au pire, si je prends vraiment trop de temps, je commencerai à enseigner avec les parties déjà prêtes.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Sam 23 Jan - 17:24

*Début de l’enregistrement*

Entrée 26 : Atunda 21 Elona 21 Ap. TC

Quel idiot je suis! C’est du Teresien!

Depuis plusieurs jours que je travaille le nez penché sur cette tablette, je n’avais pas remarqué que les inscriptions de l’artefact et celles qui sont gravées sur les murs du temple de Yavin 4 sont identiques. De là, une brève recherche sur l’histoire de cette planète m’a tout droit mené au Teresien, une variante rare et peu connue de l’ancien Sith utilisée par les Massassi. Premiers habitants intelligents de Yavin 4, ils furent réduits en esclavage par les Sith comme guerriers dispensables. Ils purent donc s’imprégner d’une partie de la culture sith et créèrent leur propre écriture qu’ils considèrent encore comme sacrée, donc quasi exclusivement vouée à décorer les grands temples, comme ceux qu’ils bâtirent pour Naga Sadow.

Maintenant que je sais comment travailler, je comprends pourquoi j’étais si troublé par ce texte. S’il est effectivement écrit en Teresien, il s’agit en réalité d’une translittération d’un texte plus ancien rédigé en Sith antique. Puisque seuls les Massassi écrivaient en Teresien, je dois en conclure qu’un de ces esclaves a pris la peine de traduire maladroitement un document sith. Mais pour quelle raison?  

Les Massassi sont des guerriers aucunement tournés vers la recherche du savoir et sa préservation. Que l’un d’entre eux ait fait l’effort d’apprendre à lire, voire comprendre, le Sith antique pour le réécrire en Teresien m’interroge, d’autant plus que les Sith eux-mêmes devaient protéger leur culture en supprimant les esclaves trop entreprenants. Le postulat d’un Massassi suffisamment intelligent pour voler un document Sith et travailler dessus est tout à fait fascinant. J’y réfléchirai plus tard à tête reposée, il vaut mieux éviter que l’excitation ne trouble mon raisonnement.

Bref, il me fallut quelques heures pour retranscrire le texte en Sith antique puis de le transposer en Basic :

Sur cette pierre sacrée est indiqué le lieu caché où nul serviteur du mal ne pourra trouver mon oeuvre. Toi qui as trouvé cette pierre, tu marches désormais sur les traces de l’Aveugle. Mais sache que rares sont les âmes dignes de mon enseignement et de la mission sacrée que j’ai à confier.

Mon savoir repose sur une planète où l’Obscur fut vaincu par la Lumière. Les esclaves se sont soulevés et leurs mystiques furent transmutés par la connaissance, devenant le Peuple bleu aux yeux d’or. Démons et horreurs insoumises ont corrompu la terre où gisent mes secrets, désormais région de cauchemar. Si tu t’en montres digne, les Chapitres de Na t’attendent, enfouis dans le sol et le temps.


L’Aveugle, les Chapitres de Na, le Peuple bleu aux yeux d’or… Ce texte sibyllin fait référence à des concepts que je n’avais encore jamais rencontrés. Assurément, cette tablette est un indice menant vers un document énigmatique. Les Chapitres de Na, quelle étrange appellation. Un traité de sorcellerie sith? Non, celui qui a gravé cette tablette semble être farouchement opposé au Côté Obscur. Et cet Aveugle? Les mystiques et sorciers de cette époque étaient légions, et beaucoup avaient perdu la vue d’une manière ou d’une autre. A moins qu’il soit encore antérieur à ce que je m’imagine.

On dirait que la traduction est l’étape la moins fastidieuse pour comprendre ce texte. Que ces Chapitres de Na soient réels ou pas, mon instinct me dit qu’il y a quelque chose d’important caché derrière cette énigme.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Dim 31 Jan - 16:40

*Début de l’enregistrement*

Entrée 27 : Satunda 23 Elona 21 Ap. TC


Encore un compte-rendu de mission mais il est nécessaire que j’en note les détails.

La liste ayant été décodée, nous avions une piste pour commencer notre enquête sur cette organisation mystérieuse. Pour ne prendre aucun risque, Vendar engagea quelques mercenaires triés sur le volet extérieurs à la Nébuleuse Pourpre. J’ai décidé de participer pour exercer un peu mon corps mais aussi pour garder un oeil sur l’opération.

L’équipe se composait de trois hommes et moi-même: un tireur de précision humain bardé d’implants cybernétiques nommé Mornstar, Vakeesh le grand pistolier zabrak avide se servir de ses armes et Malus, un utilisateur de la Force armé de deux sabres laser. Je me présentait sous le nom d’Aruum Parg pour l’occasion, étant d’ailleurs le seul avec Malus à garder mon visage caché.

Nous nous rejoignîmes à la cantina du QG de la Nébuleuse Pourpre où je pus faire une première évaluation de mes équipiers. Mornstar semblait compétent et diligent, prompt à obéir aux ordres et désireux de remplir son contrat respectueusement. Il fut vite évident que Vakeesh était plus violent et moins réfléchi mais il ne faisait aucun doute qu’il devait maîtriser ses armes à la perfection. Quant à Malus, sûrement un pseudonyme, il ne cacha pas ses pouvoirs ni ses armes qui m'interpellèrent. Je reconnus ces sabres laser très vite : c’était ceux portés par ce mercenaire que nous avions convaincu de ne pas tuer le professeur Wells. Je décidai de cacher ma méfiance mais de rester vigilant.

Une fois ensemble dans la cantina, nous nous regardions dans un silence interdit que Mornstar brisa en se présentant d’un ton affable. Nous discutâmes de tout et de rien et je pus déjà discerner comment se déroulerait la suite. Si j’étais sûr que Mornstar ne poserait aucun problème, Vakeesh se montra ouvertement agressif envers Malus qui était assez tendu. Notre ami zabrak a sûrement vécu une mauvaise expérience avec les Sith et je craignis qu’il mette l’opération en péril s’il restait trop longtemps au contact de Malus.

Vendar arriva et expliqua la mission: l’organisation sur laquelle nous enquêtons blanchit ses fonds dans une boutique de la Promenade et nous devions aller interroger le gérant dans l’espoir qu’il nous livre quelques informations intéressantes. Il insista sur la promptitude et la discrétion de notre action car si l’organisation ou les Hutt nous interceptaient, nous serions livrés à nous-mêmes face à leur vindicte. Enfin, la récompense de 15000 crédits comptant par personne détendit un peu Vakeesh qui parut accepter de travailler avec Malus tant qu’il était payé.

Pendant que le zabrak se préparait, nous nous inquiétâmes du risque encouru à ses côtés. S’il était aussi impulsif et violent que nous le pensions, nous perdrions le côté discret de la mission en peu de temps. Mornstar demanda alors qui serait le chef d’opération. Malus et lui dirent qu’ils n’étaient pas là depuis longtemps et peu volontaires, et nous n’envisagions même pas Vakeesh. C’est donc moi qui pris ce rôle, occasion parfaite pour tester leurs compétences et leur obéissance. Vakeesh revenu, il accepta notre choix, ce qui n’aurait sûrement pas été le cas si Malus avait été désigné.

Rapide trajet jusque la Promenade inférieure puis un briefing. La boutique n’avait à priori qu’un accès, donc un seul guetteur ferait l’affaire et Mornstar se porta volontaire. Aux deux autres, je leur conseillai d’ouvrir l’oeil pour d’éventuels hommes de mains ou passages dérobés. J’insistai sur la promptitude de l’opération : on entre, on maîtrise la cible, on vérifie qu’aucun renfort n’arrive ou qu’aucune porte insoupçonnée lui permette de fuir, on l’interroge et on s’en va. A les voir l’air grave et déterminé, il me parut évident que ces professionnels aguerris seraient à la hauteur.

Un dernier test de comlink devant la boutique et nous entrions tranquillement. L’homme ne se montra pas inquiet alors que j’approchai du comptoir avec l’imposant Vakeesh à ma gauche et Malus qui partait inspecter la boutique. Ne vous pas m’attarder, je me montrai direct et coupai court au baratin qu’il tenta de nous servir, l’interrogeant sur le blanchiment d’argent avec insistance. Vakeesh se plaça à droite du comptoir, le blaster bien évidence, et je continuai à le questionner, prêt à sortir ma vibrolame à tout moment.

L’homme finit par céder tira sur Vakeesh avec un blaster qu’il sortit du râtelier placé derrière lui. L’armure du zabrak encaissa le coup et il riposta imédiatement, obligeant l’homme à se mettre à couvert Je sautai sur le comptoir pour briser la distance mais il me repoussa d’un coup de pied vif. Malus intervint alors en le désarmant par une traction de Force, l’homme battant en retraite vers le râtelier pour essayer de saisir une nouvelle arme. Vakeesh lui sauta dessus et s’engagea un pugilat pendant lequel je contournai le comptoir pour arriver dans le dos de la cible. J’appelai Mornstar à la rescousse pour que l’homme comprenne son infériorité et cesse le combat mais Vakeesh le terrassa de ses poings gantés.

La cible s’avoua vaincue, boitant en se tenant la mâchoire pour s’asseoir sur un bureau. Il nous expliqua qu’un droïde messager contenant un ou plusieurs paquets arrivait chaque matin à sa boutique et qu’il devait donner ce paquet aux intermédiaires qui venaient dans la journée. S’il ne savait pas ce que contenait ces paquets ni ne connaissait aucun nom, au moins avait-il les visages en mémoire. Détail interpellant, cela faisait deux jours qu’aucun droïde ni intermédiaire n’était passé dans sa boutique. Voulant savoir pourquoi, Malus proposa d’utiliser la Force mais je m’y opposai. Cet homme était honnête car il n’avait rien à perdre en nous révélant ce qu’il savait.

Néanmoins, j’estimai qu’il avait encore des choses à dire et décidé de le ramener pour le questionner au calme dans une cellule du QG. Une dernière tentative de frapper Vakeesh lui valut un crochet qui dut déranger l’ordre de ses dents puis Vakeesh le ligota pour l’emmener. Un dernier coup d’oeil avec Malus dans la boutique et nous étions partis.

Vendar nous attendait dans un des salons. Un rapide compte-rendu de la situation et nous lui livrâmes l’homme encore ligoté. Je lui fit part de mes inquiétudes : si aucun paquet n’était arrivé ces derniers jours, l’organisation était peut-être au courant de notre arrivée. Il me rétorqua à juste titre qu’elle aurait alors tué le marchand pour éviter qu’il ne parle ce qui n’enlevait rien au mystère.

Les mercenaires furet payés et je m’entretins encore quelques instants avec Vendar, lui expliquant que j’avais reconnu l’homme engagé pour tuer le professeur Wells mais il m’affirma déjà être au courant de la chose. Malus, ou quel que soit son nom, ne sait rien et n’est aucunement lié à l’organisation. Je lui fais confiance, c’est son métier que de tout connaître de ses collaborateurs. Mais soit une taupe a prévenu l’organisation de notre arrivé, soit elle était occupée ailleurs par on ne sait quoi. Toujours est-il qu’on ne sait toujours pas qui ils sont ni ce qu’ils veulent. Une ennemi encore plus secret que les Révanites.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Mar 2 Fév - 18:22

*Début de l’enregistrement*

Entrée 28 : Atunda 26 Elona 21 Ap. TC

J’ai attetri sur Yavin 4 ce matin, reposé mais inquiet. Cette organisation secrète est préoccupante, il faudrait diriger un peu plus nos efforts dans cette enquête. Je ne veux pas que quelqu’un d’autre nous mène par le bout du nez comme le fit Solkhan avant de disparaître. L’Ordre est loin d’être puissant et je ne supporterai pas que nous perdions les gains difficilement acquis depuis notre reformation. Nous en parlerons entre officiers pour prendre la décision qui s’impose.

En attendant, je finis de préparer mon exposé de demain. Le plus dur fut de condenser l’histoire prolifique de l’Ordre pour n’en garder que l’essentiel. Je devrai juste corriger les documents complets avant de les mettre à disposition des initiés. Vu la quantité, il faut que je considère de séparer chaque période pour les traiter correctement.

Enfin, je suis heureux qu’on franchisse ce cap. Reprendre un cycle d’initié proche de ce que j’ai moi-même connu devrait nous aider à assurer la ferveur et la loyauté de nos futurs membres. J’espère qu’ils seront tous là pour se préparer à l’épreuve de la Connaissance.

D’ailleurs, je réfléchis encore à la tablette que j’ai traduite il y a peu. Je n’ai absolument rien trouvé sur cet Aveugle mais ce Peuple Bleu aux yeux d’or m’inspire. Il doit bien y avoir une race de notre galaxie qui corresponde, ou correspondait à cette description. C’est bien la piste la plus solide que j’aie.

retour sur Yavin, fin de la préparation des cours

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Mar 2 Fév - 18:23

*Début de l’enregistrement*

Entrée 29 : Katunda 27 Elona 21 Ap. TC

Miliha et Madraven viennent de quitter le Sanctuaire des Archives. Comme escompté, j’ai fini mon exposé à temps pour organiser un cours ce soir. Hélas, seules ces deux initiées étaient présentes mais c’est déjà mieux que rien.

Même si mon discours fut long et ardu, elles manifestèrent un intérêt constant et une curiosité agréable. Ma peur de les assommer avec cette masse d’informations est donc peu fondée. Néanmoins, il faut que je finisse d’apprêter les documents finaux car, même si j’ai passé bien des détails, je doute qu’elles retiennent tout cela facilement après une seule écoute.

L’épreuve de la Connaissance ne devrait pas trop tarder, dans ces conditions favorables.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Sam 6 Fév - 23:00

*Début de l’enregistrement*

Entrée 30 : Datunda 29 Elona 21 Ap. TC

Je ne sais pas. Un souvenir de jadis vient de me revenir.

J’avais huit ans, je n’avais pas encore… changé à l’époque. Romoke, ma grand-mère, souffrait d’un mal que nous ne pouvions guérir. C’était une femme forte de corps et d’esprit, tellement solide qu’elle avait atteint un âge plus que vénérable. Mais un jour elle se mit à dépérir à vue d’oeil, perdant peu à peu sa vitalité légendaire. Son corps s’affaiblit au point qu’elle ne pouvait plus marcher sans soutien, puis plus du tout.

Malgré les offrandes à Slayemith et toute sa science, notre Talinae conclut qu’il lui restait deux mois à vivre. Fière comme elle était, elle en vécut quinze avant qu’une attaque n’aggrave son état. Elle en sortit si faible qu’elle ne pouvait plus quitter son lit à côté duquel veillait toujours au moins un membre de la famille.

Un soir, alors que je veillais sur Romoke, assis au pied du lit, elle se tourna vers moi et me fit signe d’approcher. Dans un souffle, elle ne me dit que trois mots : “au revoir …”. Comme elle était une Sang, une shaman renommée, je compris qu’elle savait son heure venue et qu’elle me faisait ses adieux avant que Nath ne l’emmène. Je sus que ce seraient les derniers mots qu’elle prononcerait.

Six jours plus tard, elle nous quitta paisiblement au milieu de la nuit du 29 au 30 Elona. Nous étions tous là, ayant été prévenus par le Talinae que le moment était venu. Je vois encore son visage émacié, ses bras maigres dont les os transperçaient presque la peau parcheminée. Elle eut un bref sursaut, respirant soudainement plus vite et tournant son visage vers nous comme pour dire quelque chose, puis elle ferma les yeux et se calma, sa respiration faiblissant à chaque souffle. Ça ne dura que quelques secondes. Sans douleur, elle s’était éteinte devant nous.

Je me souviendrai toujours de son visage. Elle avait les deux yeux ouverts mais l’un d’eux était voilé, semblant déjà contempler Nath venu l’emporter. Mais c’est son expression, cet instant où ce qui contenait la vie s’en est allé. Son corps s’est détendu, ce n’était plus qu’une enveloppe vide et inutile. Elle avait rejoint la Force pour un nouveau cycle. Je me souviens ne pas avoir ressenti de tristesse mais du soulagement. Grand-mère Romoke n’allait plus souffrir mais poursuivre sa voie, guidée par la Force. Je suis heureux qu’elle soit partie ainsi. La souffrance ne doit frapper que les jeunes guerriers qui se remettent de blessures, pas les anciens devant quitter ce monde.

Nous suivîmes alors les rites funéraires traditionnels. Avec les Nathenade, son corps fut embaumé pendant que nous préparions les feux menant au bûcher funéraire. Les cendres de Romoke furent ensuite rassemblées dans l’urne sacrée qui repose depuis dans le Sanctuaire des Anciens avec toutes les autres urnes.

J’ignore pourquoi ce souvenir m’est revenu. Je n’ai plus droit à ce passé. Pourtant, j’entends encore Romoke me parler, me dire que j’avais le potentiel de devenir ce que je voulais. Sang, guerrier ou Tolnitchal. Si elle savait que je suis devenu un Gardien malgré mon exil, je suis sûr qu’elle sourirait. Je lui dois tellement. Comment ai-je pu l’oublier?

Peu importe pourquoi ce souvenir ressurgit. C’est un morceau de mon passé que je ne veux pas perdre.

*Fin de l’enregistrement*


Dernière édition par Yogtoth le Jeu 26 Mai - 16:35, édité 2 fois

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Lun 8 Fév - 14:49

*Début de l’enregistrement*

Entrée 31 : Satunda 3 Kelona 21 Ap. TC

Je ne sais plus quoi penser. Je suis tiraillé de toutes parts et je reste incapable de me décider, tout ça à cause d’un malheureux verre.

C’était hier soir, je voulais me changer les idées après tout ce temps passé dans les Archives à travailler sur cette tablette et je m’étais dit qu’un tour à la cantina de la Nébuleuse Pourpre me ferait du bien. J’avais une irrépressible envie de revoir ces mercenaires avec qui j’étais parti en mission, de discuter avec eux. Besoin de me détendre.

Je trouvai d’abord Rylar qui fut surpris de ma présence puis Madraven nous rejoignit. Je ne sais pas ce qu’elle fait là mais ça m’a fait plaisir de la voir hors du cadre de l’initiation. Nos statuts ne devraient pas empêcher des liens plus informels de se former. Bref, nous nous sommes installés dans les confortables fauteuils de la cantina pour parler de tout et de rien. L’ambiance se réchauffa avec l’arrivée de Kamanee puis de Malus. Rylar avait l’air surpris de la tournure que prenait cette soirée, aurait-il comme moi peu l’habitude de se dérider? Bah, ça n’a pas d’importance.

Madraven écoutait Kamanee et Rylar discuter de missions effectuées ensemble pendant que parlais tranquillement avec Malus. Ce Cathar a un fort désir d’indépendance, sans aucun doute ce qui l’a poussé à fuir les Sith qui l’ont formé. Ce n’est qu’une supposition, ais son art du sabre et de la Force ne colle pas avec un enseignement Jedi. Je pousserai peut-être ma curiosité plus tard.

C’est quand Madraven voulut porter un toast que tout a basculé. Tous brandirent leur verre en célébrant qui la fortune, qui la chance. Moi, j’observais la boisson que Madraven avait poussée devant moi sans savoir quoi faire. “Devrais-je enlever mon casque?” me dis-je, indécis.

Je m’étais déjà retrouvé dans cette situation de nombreuses fois mais c’est la première fois depuis bien vingt ans que je me pose cette question. Je n’ai jamais montré mon visage à personne, sauf quelques fois à Eenia et mon équipe stationnée au refuge. Pourquoi?

Mon esprit se fractura.

D’un côté, je refusais de découvrir mon visage. Une peur incohérente me hurlait que les Sith me retrouveraient et me puniraient ainsi que… ma famille pour ce que j’avais fait. Pire, ce serait briser le serment que je me suis fait quand je fus banni, perdant mon nom et mon honneur! Je ne peux pas enlever ce masque, c’est interdit! Même après toutes ces années, je n’arrive pas à me défaire des traditions d’un peuple qui m’a rejeté, faisant de moi un apatride.

De l’autre, en entendant Malus trinquer à la liberté, une pulsion presque insoutenable m’ordonnait de prendre ce verre, d’arracher mon masque et de boire fièrement à ma propre liberté. Cela fait presque trente ans, me suis-je dit, j’ai enfin le droit d’être libre! Le droit de sentir l’air libre sur ma figure, d’arrêter de mentir sur ce que je suis à cause d’une décision injuste! Pourquoi résister contre toute logique?

Mais ce conflit interne prit une telle propension que la panique m’envahit. Je me levai et partis précipitamment sous les regards incrédules des autres qui ne comprenaient pas ce qui pouvait me torturer ainsi. Une fois dans mon vaisseau, je chassai mon équipage et m’enfermai dans ma cabine pour méditer dans une vaine tentative de me calmer. J’arrachai mon casque, laissant ruisseler la sueur sur mon front comme autant de larmes que je me refuse de verser. J’étais tellement épuisé que je me recroquevillai par terre, secoué par ces émotions incontrôlables.

Je dois prendre une décision, ce n’est plus tenable. Dois-je préserver un secret qui me détruit de l’intérieur ou le révéler à mes risques et périls?

*Fin de l’enregistrement*


Dernière édition par Yogtoth le Jeu 26 Mai - 16:31, édité 1 fois

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Lun 8 Fév - 15:08

*Début de l’enregistrement*

Entrée 32 : Datunda 4 Kelona 21 Ap. TC

Je vais mieux mais je n’ai toujours pas décidé de ce que j’allais faire à propos de mon dilemme. Tout en gardant mes réflexions à l’esprit, je devais m’acquitter de mon devoir envers l’Ordre.

Hier soir, j’ai répondu à l’appel de Madraven qui était partie en repérage sur Korriban. Elle m’avait dit avoir rencontré quelqu’un susceptible de nous rejoindre et je suis parti voir cette personne de mes propres yeux.

C’était un acolyte sith. De ce qu’il m’a expliqué, il avait senti la présence de Madraven et son affinité avec la Force détonnait tellement avec celle des Sith qu’il l’a abordée. Je n’ai confirmé aucune de ses suppositions, me contentant de lui donner un rendez-vous plus tard pour une évaluation plus précise. Maintenant plus que jamais, nous devons recruter de nouveaux membres mais surtout veiller à refouler les espions et autres éléments potentiellement dangereux.

De plus, je ne voulais pas rester trop longtemps sur cette planète morte. L’Empire Éternel a détruit beaucoup de choses, rendant le paysage encore plus désolé et désertique. Et puis je ne voulais pas que les Sith ne repèrent ma présence malgré mes précautions. Heureusement pour moi, ils étaient toujours occupés à leurs vaines occupations quotidiennes. A les voir se pavaner et défier les faibles pour prouver leur supériorité, je me demande comment ils ont fait pour survivre malgré les nombreux massacres et purges qu’ils subirent à travers l’histoire. La Côté Obscur est-il si fermement ancré en nous qu’il maintient en vie ses avatars les plus représentatifs?

Non, ce n’est pas ça. Aussi longtemps que les Jedi vivront, les Sith perdureront. Tant que la lutte entre les deux côtés de la Force ne prendra pas fin pour établir l’harmonie, ces guerres incessantes continueront éternellement et Sith et Jedi mèneront ces guerres. Leur obstination ne mène qu’à des morts innombrables et le déséquilibre de la Force. Quelle que soit la manière, même si les Révanites viennent à disparaître, l’harmonie doit être instaurée sinon je pressens des hécatombes si gigantesques que toutes les morts répertoriées dans l’histoire ne pourront les égaler. Pire, je crains que la Force s’affaiblisse à tel point qu’elle ne soit perdue à jamais.

Rétablir l’harmonie de la Force pour prévenir les désastres futurs, une réalisation impossible mais dont le fardeau nous revient, à nous, membres de l’Ordre de Revan.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Sam 19 Mar - 9:38

*Début de l’enregistrement*

Entrée 33 : Atunda 16 Kelona 21 Ap. TC

Je reviens d’une courte mission sur Corellia et je ne sais pas quoi penser de ce que nous avons découvert.

Les données récoltées sur Nar Shaddaa il y a peu nous ont menés vers une entreprise corellienne, jusque là notre seule piste solide pour comprendre quelle est cette organisation mystérieuse que nous traquons. Un plan fut imaginé dans la précipitation : pour profiter de la confusion causée par notre précédente mission dans le secteur industriel de Nar Shaddaa, une petite équipe devait se rendre sur Corellia et se faire passer pour des mercenaires employés par ces corelliens. C’était risqué mais ça pouvait passer puisque que les données recueillies nous ont donné pas mal d’éléments pour rendre notre histoire crédible.

J’accompagnai Rylar, Kamanee et Sivàs jusqu’au Parc de l’Axe où se situe le siège de l’entreprise désignée par les données. Les gardes ne se sont pas montrés très méfiants et un ordre par holocom de leur employeur a vite fait de dissiper le moindre doute. Tout allait bien jusque là, nous n’avions pas de raison de nous inquiéter en suivant un garde jusqu’à un bureau assez luxueux. Devant la porte fermée, je savais que j’allais devoir donner le change avec l’aide de Rylar, Kamanee avait l’air trop obnubilée par sa paye et Sivàs avait opté pour un mutisme renfrogné.

Quand nous sommes rentrés, un Chiss, le responsable, était en grande discussion avec un Corellien et un représentant zakelien, lequel avait clairement l’ascendant. Je pressentis que cet homme était important dans notre enquête et mémorisai son visage avant qu’il ne parte avec le Corellien, nous laissant seuls avec le Chiss. Celui-ci ne cacha pas son incrédulité en nous voyant car les mercenaires qu’il engage ne le contactent jamais directement sinon par une procédure bien précise. Sentant le piège venir, j’essayais d’expliquer notre présence par le fait que notre responsable fut tué sur Nar Shaddaa et qu’il était le seul à savoir comment contacter l’entreprise sensée nous payer. Le Chiss broncha un peu mais accepta ce coup de bluff.

La discussion s’avéra particulièrement tendue. Le Chiss ne cessait d’exprimer ses doutes et Rylar et moi faisions tout pour calmer le jeu et préserver notre crédibilité. Si Sivàs restait silencieux, Kamanee n’arrangea pas les choses en étant incisive et bien décidée à recevoir sa paie. En plus, le Chiss se montra ouvertement hostile à la Cathar, ce qui ne faisait que renforcer l’humeur de Kamanee.

Au final, nous avons perdu trop de temps à essayer de donner le change et aucune information intéressante n’était encore tombée. Sentant la fin de l’entretien approcher à grands pas, je décidai d’utiliser la Force. Je touchai l’esprit du Chiss aussi discrètement que possible pour que ni les Corelliens ni mes compagnons ne remarquent la manoeuvre. Malgré mon manque de pratique en la matière, je réussis à lui soutirer quelques phrases avant qu’il ne reprenne ses esprits: son entreprise n’est qu’un intermédiaire servant de relais à une importante circulation d’informations à destination de Zakel. Je réalisai alors que mon pressentiment à propos du Zakelien qui venait de quitter le bureau était donc juste.

Le Chiss nous chassa de son bureau en nous désignant l’homme chargé de nous payer et je ne remarquai même pas la caméra qui nous braquait alors que je cherchais le Zakelien du regard. A cause des gardes et des nombreux employés, je ne pouvais même pas expliquer mes conclusions aux autres sans paraître suspect. L’homme supposé nous payer nous attendait devant un large écran où défilait une cascade d’informations que je n’eut pas le temps de comprendre car je repérai le Zakelien du coin de l’oeil. J’entrai sans y penser les coordonnées d’un compte sécurisé dans le datapad que nous tendit le garde, gardant à l’oeil ma cible qui commençait à s’agiter.

Alors que Kamanee finissait d’entrer son code, je vis l’homme partir précipitamment vers la sortie. Je ne voulais pas le perdre des yeux et pressai les autres de me suivre mais le Zakelien fut trop rapide. Nous arrivâmes sur le porche de l’entreprise et il avait totalement disparu. J’entrevis alors une navette décoller au loin et Kamanee confirma que c’était un modèle zakelien. Il nous avait échappé!

Nous sommes rentrés au vaisseau en faisant le point de la situation puis je les ai laissé faire leur rapport à Vendar, préférant m’isoler pour écrire ces lignes.

Faisons le point :

- L’entreprise de Corellia fait le relais dans la transmission d’informations vers Zakel
- On sait à quoi ressemble le Zakelien potentiellement impliqué dans l’affaire, j’ai transmis son portrait robot aux autres
- Kamanee affirme que les données sont des coordonnées de planètes et de secteurs précis.
- On ne sait toujours pas qui est derrière tout ça et ce qu’il veut sinon qu’il est probablement établi sur Zakel

Nous devrions approfondir la piste de ce représentant de Zakel. S’il a quoi que ce soit à voir avec cette organisation énigmatique, nous devons le retrouver et le faire parler. Que le flux de données soit dirigé vers le coeur de l’Empire Éternel laisse à penser que l’organisation,si elle n’est pas liée à Zakel, est au moins basée là-bas . Peut-être une cellule de l’Empire Éternel? quoique cette planète doit regorger de groupuscules qui sont tous autant de cibles, comme les Messagers de Zildrog. Nous devrions enquêter sur les organisations connues dont les méthodes se rapprochent de ce que nous savons déjà.

J’espère que ce n’est pas tout bonnement l’Empire Éternel qui est derrière tout ça. Ils dispose de moyens conséquents et ses ambitions sont toujours synonymes de ruines pour le reste de la galaxie… et pour nous. C’est peu probable, mais peut-être ont-ils eut vent que l’Ordre de Revan existe encore. L’Empire Éternel chercherait donc à nous traquer pour nous exterminer. Cette théorie est alarmante mais n’est pas valide tant que nous savons pas qui nous traquons et ce qu’ils veulent.

Toujours est-il que cette organisation basée sur Zakel est experte dans l’espionnage et le transit de données sensibles et son but reste indéterminé bien qu’il puisse impliquer certaines planètes et secteurs précis. Peu importe ce qu’ils cherchent à accomplir, nous devons à tout prix élucider ce mystère car je redoute une menace qui grandit de jour en jour.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Jeu 24 Mar - 11:37

*Début de l’enregistrement*

Entrée 34 : Datunda 19 Kelona 21 Ap. TC

Je profitai d’une météo particulièrement clémente ce matin pour me promener dans les alentours de l’académie quand je me suis mis à songer à la bataille de Yavin 4. Aussi étrange que cela paraisse vu ma position actuelle, je combattais les Révanites aux côtés de l’alliance. Autant par dépit que par conviction.

Lorsque j’ai terminé mon initiation sur Dromund Kaas, j’avais été renvoyé auprès des Sith et j’attendais avec impatience qu’on m’appelle pour rejoindre définitivement les rangs de l’Ordre de Revan. En vain. Pendant des années, n’ayant plus aucun contact avec les Révanites, j’ai poursuivi ma tâche, accumulant reliques et artefacts grâce à ma position dans la cellule d’archéologie du Sanctuaire Sith. Pendant des années, ma rancoeur n’a fait que croître. Je me suis senti abandonné. Après tout ces sacrifices et dangers encourus durant mon initiation, ce silence absolu des Révanites perturbait mes émotions et finit pas engendrer une colère sourde tapie derrière mon calme habituel.

Ces violentes émotions purent se déchaîner lors de la bataille de Yavin 4. J’affrontai ceux que j’avais considéré comme mes frères avec la force du désespoir mais aussi pour combattre leur folie. Je ne pouvais pas concevoir que les hommes et femmes qui m’avaient initiés à la voie de Revan aient pu se résoudre à suivre un plan aussi destructeur. Ils étaient prêts à sacrifier aveuglément des millions de vies pour suivre les ordres de l’avatar obscur de Revan. J’ignorais à l’époque que le côté obscur avait ressuscité la partie sombre de Revan mais ce génocide allait à l’encontre de mes convictions et de ce que j’avais appris, c’était tout ce qui comptait.

Pourtant, une question me hante encore: pourquoi n’ai-je jamais reçu l’appel aux armes qui avait mené tant de Révanites à leur mort sur Yavin 4?

J’ai longtemps pensé que c’était parce qu’ils doutaient de ma foi, de ma ferveur, mais aujourd’hui m’est venu une autre réflexion: et si on avait voulu me protéger?

Quelques-uns des instructeurs de Dromund Kaas étaient des êtres sages et posés respectant les enseignements de Revan sans être des fanatiques. Lorsque Revan est apparu à Tari Darkspanner pour lancer sa campagne, peut-être ont-ils suivi ce plan avec plus de réserve? L’un d’entre eux se serait alors souvenu de moi et aurait caché mon existence pour éviter que je ne prenne part à cette folie. Il aurait compris que je n’aurai pas accepté de sacrifier tant de vies même pour le bien de la galaxie. A moins qu’on ait voulu me préserver de l’influence néfaste de l’avatar obscur de Revan qui m’aurait alors corrompu?

Je ne saurai jamais la vérité. Tellement de Révanites sont morts et aucun de ceux que j’ai retrouvé n’a pu éclairer ce mystère. Tout ceux que j’ai connus ont probablement rejoint la Force depuis longtemps avec leurs secrets. Cela m’attriste mais je dois passer à autre chose. Cette ignorance douloureuse est une chaîne qui m’entrave et je dois m’en débarrasser si je veux aider l’Ordre de Revan au mieux. En étant moi-même instructeur, je peux enseigner la voie de Revan ainsi que ma propre vision des choses dans l’espoir que la folie de Yavin 4 ne se répète pas. Comme je l’ai expliqué à Miliha lors de l’épreuve de la Connaissance, c’est là la plus difficile leçon que les Révanites doivent apprendre : la foi dans la cause de Revan et la sagesse de savoir ce qui est bon pour la galaxie sont deux choses bien différentes.

Cela étant dit, je regarde les portraits de Révanites qui m’entourent dans le Sanctuaire de la Connaissance. Aussi réalistes soient-ils, ces holos sont froids et sans vie. Mon ancien clan pratiquait la crémation puis exposait les cendres dans des urnes sacrées. J’ai toujours trouvé cela malsain. Ce ne sont que des cendres, de la poussière. C’est pour ça que depuis l’installation de mon refuge après la mort de Velgoï je plante un arbre pour chaque mort. Que ce soit quelqu’un que j’ai tué ou que j’ai vu mourir, que je l’ai aimé ou non, ces arbres sont des témoins vivants et durables de leur passage éphémère. S’ils ont rejoint la Force, une partie de leur mémoire se retrouve dans ces arbres.

Quand viendra mon heure, je ne veux pas des rituels de mon clan ou des Révanites. Je souhaiterais que mon corps serve à faire grandir un nouvel arbre, une nouvelle vie auprès de la quelle ceux qui m’ont connu pourront se recueillir. Même si j’ai encore plusieurs décennies devant moi, le temps me rattrape et je ne suis pas à l’abri du danger. Il faut que je prenne les dispositions nécessaires

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Lun 28 Mar - 11:12

*Début de l’enregistrement*

Entrée 35 : Datunda 29 Kelona 21 Ap. TC

Je n’arrive à rien. Entre toutes ces missions, l’apprentissage des initiés et mes propres recherches je n’arrive pas à réfléchir correctement sur cette tablette et l’Aveugle. Les indices ont pourtant l’air si simples mais ma frustration ne fait qu’embrouiller mon esprit d’avantage. Je n’ai absolument rien trouvé sur cet Aveugle et le reste du texte est toujours aussi sibyllin.

C’est décidé, je vais exposer mon problème aux autres Révanites. Au point où j’en suis, toute aide sera la bienvenue. Reste à trouver le moment opportun pour en parler car l’Ordre a des priorités bien plus urgentes en ce moment.

Mais je peux y arriver. C’est ma découverte!

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Mar 29 Mar - 9:00

*Début de l’enregistrement*

Entrée 36 : Katunda 1 Selona 21 Ap. TC

Je viens de recevoir un message d’Eenia. Cela fait tellement longtemps que je n’ai plus eu de nouvelles d’elle, je suis rassuré qu’elle aille bien. Elle dit avoir trouvé un petit groupe de Jedi cachés dans un monde du Noyau mais que des dissensions internes secoue cette troupe fragile. Je peux les comprendre, les Jedi ont beaucoup souffert de l’invasion zakelienne. D’un côté leur Conseil fut dissout et ses membres ont disparu, de l’autre les Jedi ont été forcés de se disperser dans la galaxie pour survivre… un peu comme nous, à bien y réfléchir, sauf que nous n’avons pas pignon sur rue comme les Jedi.

En tout cas je suis heureux qu’Eenia ait repris contact avec moi. Un peu des problèmes et de mes tourments qui pesaient sur mes épaules viennent de s’envoler. C’est le cœur plus léger que je me remets à mes tâches.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Sam 9 Avr - 9:41

*Début de l’enregistrement*

Entrée 37 : Natunda 14 Selona 21 Ap. TC

Nous nous sommes encore fait berner! Pourquoi sommes-nous si aveugles? A croire que nous sommes parfaitement incapables de repérer les traîtres et les manipulateurs. Je suis sûr que ça ne serait pas passé de la même manière si j’avais été là.

Non, il faut que je me calme. Ne pas laisser les émotions rompre l’harmonie. Ils étaient trois, dont Rylar, et personne ne pouvait se douter que le professeur Wells tenterait quelque chose contre nous. Et puis, mes recherches sont trop importantes, je suis si près du but! Si près que j’en suis fébrile!

Toutefois, nous devons absolument nous reprendre et poser les bonnes questions. Si nous ne tirons aucune leçon de nos erreurs, elles en seront d’autant plus dommageables.

- D’abord, pourquoi Wells a-t-il pu si facilement nous manipuler?

Certes, il a parfaitement joué son rôle de scientifique peureux et faible mais nous aurions dû prendre plus de précautions contre lui. L’interroger, tester sa volonté, chercher par tout les moyens autorisés à vérifier sa personnalité, à l’étudier en profondeur pour déterminer son potentiel. Si nous avions compris à qui nous avions affaire dès le départ, nous aurions pu imaginer des contre-mesures et l’échec de l’Atunda 10 Selona n’aurait probablement pas eu lieu.

- De fait, qui est-il réellement?

A priori, il n’a laissé aucun indice susceptible de nous renseigner sur son identité. Il faudra que nous consultions les rapports détaillés et les témoignages des dernières missions pour espérer trouver une quelconque information pertinente.

De ce que je sais déjà : notre homme est un expert en cryptage que Vendar nous a envoyé cherché (il faudra d’ailleurs qu’il nous dise comment il en est venu à choisir cette personne). Contrairement au professeur Wells qui n’avait pas l’air violent et craignait de se battre, cet homme est calculateur, intelligent et audacieux. Soit il était prêt à prendre le risque d’être découvert en nous côtoyant de si près, soit il se doutait que nous ne percerions pas son déguisement… ce qui ne me surprend plus. Nous devons le capturer vivant et l’interroger.

- Pour qui travaille-t-il?

Là encore, nous sommes incapables de répondre. Nous sommes sûrement passés à côté d’indices capitaux à cause de notre empressement. Pour le moment, mon expérience personnelle seule ne suffit pas à cette réflexion.

De ce que je peux déjà déduire, cette organisation a tout prévu depuis le départ. Avec une minutie écoeurante, elle s’est arrangée pour attirer notre attention, intégrer son espion parmi nous et manipuler l’Ordre sans difficulté aucune. Depuis le début nous nous débattons avec les mirages qu’elle daigne nous offrir pour détourner notre attention. Nous avons réagi comme elle le voulait au moment qui l’arrangeait le mieux sans jamais qu’elle nous quitte des yeux. Et le pire, c’est qu’elle sait qui nous sommes.

- Comment notre secret a-t-il pu être éventé?

Qu’une organisation secrète aussi compétente se soit intéressée à nous n’est pas le fruit du hasard. D’une manière ou d’une autre, elle sait que l’Ordre de Revan se cache derrière la Nébuleuse Pourpre et c’est bien ce qui m’inquiète le plus. Peu m’importe que nous devions affronter un ennemi mystérieux, je ne comprends pas comment cet ennemi a pu nous percer à jour!

Les mercenaires de la Nébuleuses sont rigoureusement triés sur le volet et surveillés et je doute qu’aucun Révanite n’ait osé trahir l’Ordre. Toutefois, et ça me répugne d’y penser, mercenaires et Révanites ne sont pas à écarter dans la recherche d’une quelconque taupe. Quelqu’un qui aurait pu nous rejoindre depuis longtemps et ainsi gagner notre confiance pour mieux nous berner. Une telle pensée risque de semer la zizanie, d’autant plus que je ne vois à priori personne qui aurait pu agir de la sorte, pas même Kante dont la foi s’avéra finalement acquise à l’Ordre.

Dans l’éventualité où il ne s’agit pas d’une fuite interne, alors par quels moyens cette organisation a-t-elle pu nous identifier? Avec la séparation consécutive à l’invasion zakelienne et toutes nos mesures de sécurité, la seule explication qui me vient est une traque menée pendant des années. Quelqu’un de suffisamment déterminé pour chercher le moindre indice de notre existence. L’Empire? la République? ça ne ressemble pas à leurs méthodes habituelles. Je ne sais pas.

- Qu’en est-il de ses ambitions?

Au final, cette organisation s’est servie de nous pour acquérir des données, semble-t-il. Doit-on en déduire qu’elle n’avait pas les moyens d’accomplir cet objectif elle-même? Non, j’estime que c’est un test. Pendant toutes les missions effectuées avec Wells ou à sa suggestion, il ne fait aucun doute que nous étions surveillés comme sur Corellia. Ils ont observé nos moindres mouvements, nos réactions, nos décisions. En compilant ces données, l’organisation a sûrement dressé un descriptif complet de l’Ordre et ses affiliés tout en tirant avantage des données volées par Wells sur Zakel.

J’ai dans l’idée que cette organisation veut encore nous utiliser. Pendant toutes ces semaines, elle a dû rassembler des preuves de notre existences et une grande quantité de données, d’analyses et d’évaluations nous concernant. Pourquoi récolter tant d’information si ce n’est pour l’utiliser? Soit elle veut nous faire chanter en nous menaçant de révéler à la galaxie que les Révanites existent encore, soit elle s’est préparée à nous combattre. Quel que soit le but final, il est certain que l’Ordre n’en sortira pas indemne même si nous nous préparons au pire.

Nous étions convaincus que personne ne pourrait jamais percer le mystère de notre subsistance et notre manque de clairvoyance est en train d’avoir d’horribles conséquences. Je suis fatigué de ne rien savoir, e chercher vainement une réponse à cette énigme insoluble. Qui s’en prend à nous? pourquoi? comment s’y est-il pris? Plus je médite sur ces questions moins les réponses s’esquissent devant mes yeux. Je n’arrive même plus à me souvenir clairement des missions en rapport avec cette affaire. Les détails s’estompent à mesure que la rage et la frustration s’emparent de moi. Je n’en peux plus de subir.

Si jamais Wells ou tout autre membre authentifié de cette organisation croise ma route, ils apprendront par ma vindicte ce que “souffrance” et “désespoir” veulent dire.

Nul ne peut espérer s’en prendre impunément à l’Ordre de Revan tant que je suis en vie.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Jeu 12 Mai - 23:06

*Début de l’enregistrement*

Entrée 38 : Natunda 19 Selona 21 Ap. TC

Mon esprit s’est apaisé grâce à la mission d’hier.

Nous avions pour objectif de retrouver Mïrmillon, une mercenaire connue de Rylar et Vendar qui la croyaient morte et ont sauté sur l’occasion de la sauver pour l’intégrer dans les rangs de la Nébuleuse Pourpre. Cette Mandalorienne sans attache s’était longtemps cachée sur Rothana et c’est là que nous devions la trouver, dans une usine d’armes dont elle testait la production.

Or, nous savions qu’elle avait été capturée par l’Empire Éternel et qu’elle était sous bonne garde, nous sommes donc partis en force. En plus de Rylar, Vendar et moi-même, nous fûmes accompagnés par Jealy, Jungh, Tamie, et Lyons que je venais de recruter la veille. Un groupe qualifié disposant d’une force de frappe non négligeable et de compétences d’infiltration et de piratage plus que nécessaires pour cette mission où je dus prendre le rôle de meneur.

Je suis peut-être un officier important chez les Révanites, je ne me départis pas d’une certaine gêne quand je dois diriger un groupe de mercenaires. A la base je ne voulais être qu’un combattant parmi d’autres mais le rôle de leader m’échoit presque naturellement, comme lors de notre mission pour capturer le boutiquier de la Promenade. Je doute pourtant d’être le plus indiqué pour ce genre de tâche, mon expérience du commandement se limitant à superviser les initiés révanites et à conseiller les autres officiers de l’Ordre. Dans le cadre d’une opération d’infiltration, j’aurais plutôt vu Rylar ou Vendar mais à aucun moment ils n’ont remis mon autorité en question. Je me demande comment se serait déroulé l’opération si j’avais eut des équipiers moins compétents à diriger.

Pour revenir à l’intervention, nous nous sommes posés sur Rothana en début d’après-midi, tout près de l’usine que nous devions infiltrer. Comme il s’agit d’une planète glacée, les nombreuses congères et montagnes de glaces nous ont permis d’approcher jusqu’à portée de jumelles sans nous faire repérer. Nous avions décidé d’une tactique simple mais efficace : Jungh et Lyons devaient faire diversion pour couvrir l’avancée du groupe d’assaut. Nous devions agir vite et le plus discrètement possible car nous ignorions ce qui nous attendait à l’intérieur et qu’il aurait été malavisé d’alerter.

Rylar ayant les jumelles, il nous décrivit la situation. L’entrée de l’usine ne possédait qu’un seul accès : une épaisse porte blindée qu’aucun de nos explosifs ne pouvait percer. Dix skytroopers patrouillaient par petits groupes mais l’équipe de diversion nous assura qu’ils pourraient les gérer. Jungh et Lyons partirent sur le flanc droit de la vallée enneigée et nous nous positionnâmes sur le flanc gauche autour de Vendar dont la ceinture de dissimulation nous permettrait d’arriver au pied de la porte sans encombre. Un bref signal donné via nos comlinks et une violente explosion attira les skytroopers qui s’élancèrent tous vers Jungh et Lyons. La ceinture de Vendar remplit son office et nous nous retrouvâmes à côté du panneau de commande de la porte blindée que Jealy essaya de pirater malgré ses appréhensions face à du matériel militaire.

Sa première tentative fut un échec cuisant dans tout les sens du terme. Jealy reçut une décharge électrique de faible intensité et deux tourelles s’activèrent dans notre dos. Elles tirèrent deux salves qui ne touchèrent que Vendar et Jealy assez légèrement. Comme Jungh et Lyons s’étaient débarrassés des dix skytroopers, je leur ordonnai de nous rejoindre pour nous prêter main forte. S’ils parvinrent à détruire la première tourelle aisément, ils furent durement blessés par la seconde que Vendar et Rylar détruisirent peu après. Vendar et Rylar parvinrent difficilement à stabiliser l’état des deux blessés et il fallut deux nouvelles tentatives à Jealy pour ouvrir la porte blindée.

L’usine était déserte et seuls de faibles échos métalliques nous parvenaient de ses profondeurs. Nous ne prîmes aucun risque, avançant de cachette en cachette pour nous assurer d’être toujours sur une position défendable en cas d’attaque. Le couloir principal était large et enneigé, et dûmes nous arrêter après deux coudes à cause du bruit d’activités en bas. Jungh et Lyons étant prêts à reprendre la mission, ils nous rejoignirent à ce moment-là et nous descendîmes jusqu’à un large croisement de couloirs, une pièce s’ouvrant sur notre droite. Une quinzaine de skytroopers étaient en train de déplacer de lourdes caisses et, pire que tout, je perçus dans la Force la présence d’un Chevalier de Zakel ainsi qu’une autre plus ténue de l’autre côté de la porte qui nous faisait face. Avec un tel ennemi à proximité et probablement un autre non loin, je me crispai et me concentrai pour masquer ma présence.

Vendar utilisa la dernière charge de sa ceinture pour dissimuler le groupe le temps qui nous arrivions au pied de la porte qui n’était pas verrouillée. Elle s’ouvrit sans alerter les skytroopers et nous arrivâmes dans une vaste salle remplie de prisons de carbonite ainsi qu’une installation informatique dans le coin à notre gauche. Je sentais toujours cette petite présence dans la Force mais personne d’autre que nous et les prisonniers, je restai donc sur mes gardes. En y repensant à tête reposée, il devait s’agir d’un des prisonniers. J’ignore l’effet qu’a l’emprisonnement dans la carbonite sur les adeptes de la Force, il faudra que je me renseigne là-dessus plus tard.

En fouillant la salle, je vis que le couloir du fond menait à une aire de décollage où était stationné un cargo prêt à partir. Jealy alla à l’ordinateur pour consulter le registre des prisonniers mais elle eut à peine le temps de repérer Mirmillon que Rylar l’avait déjà reconnue. S’ensuivit alors une longue discussion pour savoir comment on allait transporter le bloc de carbonite qui tourna court quand on comprit qu’il était muni des répulseurs antigrav standards. Quelques minutes plus tard, nous étions confortablement installés dans le vaisseau cargo avec Mïrmillon toujours emprisonnée dans la carbonite en direction du Testament.

En définitive, la mission est une réussite. Nous n’avons récolté que quelques blessures légères et quelques frayeurs pour Jealy mais rien de sérieux. Nous avons su exploiter intelligemment les atouts de chacun tout en préservant notre cohésion. Je laisserai à Vendar ou Rylar le soin d’écrire un rapport plus complet et plus critique que ce que je rédige ici, leur expérience en la matière étant bien plus précieuse pour analyser la mission que ce dont je serais moi-même capable.

En tout cas, il faudra s’inspirer de ce qui s’est passé sur Rothana pour mieux agir lors de nos futures opérations.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Sam 14 Mai - 13:53

*Début de l’enregistrement*

Entrée 39 : Atunda 25 Selona 21 Ap. TC

Petit rapport à propos d’hier, je n’ai pas beaucoup de temps pour écrire aujourd’hui.

Nous avons transféré Mïrmillon au QG de la Nébuleuse Pourpre sur Nar Shaddaa pour lui administrer les soins nécessaires. La Mandalorienne s’est rétablie incroyablement vite des effets secondaires de la congélation dans la carbonite. Je ne suis ni médecin, ni familier avec les effets de la carbonite mais tout le monde sait que les victimes restent très affaiblies et complètement aveugles pendant les quelques heures qui suivent leur décongélation. Je me demande ce qu’il en est pour ceux qui utilisent la Force ou ont une affinité avec elle. Je me répète avec l’entrée précédente mais le sujet vaut la peine d’être étudié.

Mïrmillon fut donc amenée dans nos locaux. A priori en parfaite santé, nous nous inquiétions de ne pas la voir se réveiller plus tôt. Il faudra augmenter les effectifs de notre corps médical et embaucher des spécialistes de la congélation par carbonite, ça nous évitera des embarras similaires dans le futur. Pour Mïrmillon, passé notre hésitation nous avons d’abord essayé de la réveiller en lui parlant et en la secouant doucement mais c’est le baquet d’eau demandé par Rylar et renversé par Vendar qui furent efficaces.

La rescapée abondamment rafraîchie se mit aussitôt sur la défensive malgré son épuisement physique, cherchant après ses armes et nous demandant qui nous sommes. Heureusement que Rylar était présent, cette présence qu’elle connaît bien l’a rassurée et nous avons pu poursuivre la discussion en toute sérénité. Néanmoins, nous n’avons rien appris que nous ne savions déjà et son profond état de fatigue nous obligea à partir pour la laisser se reposer.

Si Mïrmillon est disposée à nous rejoindre, ce sera un avantage conséquent pour nous grâce à ses compétences martiales et ses connaissances en matière d’armes.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Ven 20 Mai - 18:13

*Début de l’enregistrement*

Entrée 40 : Katunda 21 Telona 21 Ap. TC


Je n’ai pas écrit depuis un moment, j’étais trop occupé par l’Académie et mes devoirs. J’ai laissé de côté certaines de mes recherches pour éviter de m’encombrer l’esprit inutilement. Nous avons de plus en plus de recrues et je n’ai plus le temps de mener certaines de mes activités.

Fait assez étrange pour être signalé, j’ai reçu les rapports de nos agents infiltrés sur Rishi faisant mention d’un homme menant une enquête au sujet de Revan et ses disciples. J’ai d’emblée ordonné qu’il soit étroitement surveillé et qu’aucune personne en lien avec nous n’entre en contact direct avec lui car nous devions comprendre quelles étaient ses intentions sans lui donner l’opportunité de terminer son investigation.

Il apparut bien vite que nous devions composer avec un Sith dissident, ses équipements et ses manières ne trompaient pas. L’avènement de l’Empire Éternel a provoqué une vague de Jedi et de Sith répudiant leurs anciens maîtres et un accroissement drastique des utilisateurs de la Force isolés, une manne dans laquelle l’Ordre de Revan peut trouver de nouveaux alliés et disciples. Toutefois, ce sont en général les Révanites qui enquêtent sur les alliés potentiels, pas l’inverse.

Nous l’avons observé pendant une semaine, ce qui suffit à établir comment il organisait ses journées. Après des heures de recherche, il se rendait chaque soir sur la plage d’une crique pour y méditer avant d’aller se coucher. Un de nos agents sensibles à la Force m’affirma qu’il ressentait une grande harmonie lors de ces séances de méditation. L’idée d’un Sith méditant sur l’équilibre de l’esprit et de la Force m’intrigua suffisamment pour que j’aille constater les faits par moi-même. Je pris mon équipement de mercenaire et arrivai sur Rishi dans la nuit d’avant-hier.

A mon arrivée, je pris la matinée pour discuter avec les Révanites sous couverture pour rassembler un maximum d’informations. Je n’appris rien de pertinent sinon que notre homme se montrait affable et sage, loin du comportement violent et hautain des Sith. Les rapports terminés et les révanites renvoyés à leurs missions, je me dirigeai directement vers la crique qu’il affectionnait. Là-bas, une grotte surplombant la plage fit office de poste d’observation où je n’avais plus qu’à camoufler ma présence. L’attente ne fut pas longue car l’homme arriva bien plus tôt que prévu. Je me concentrai pour ne rien laisser paraître de ma présence et le regardai s’agenouiller dans le sable pour méditer.

A le voir ainsi, un Sith cherchant paix et harmonie, je me rappelai ma vie d’il y a trente ans. Déjà trente ans? Je ne me rends pas compte à quelle vitesse je vieillis. C’est comme si seulement une poignée d’années venaient de passer alors que ce sont trois décennies de plus qui m’écartent de ma… de ma planète natale. Si les autres Révanites pouvaient voir mon visage, ils ne verraient pas l’impact des ans. Ma race est forte et résiste au vieillissement dans un farouche orgueil. Tout ça me fait réfléchir. Un jour proche… je devrai faire tomber le masque. Mais avant cela, il faut que je termine cette entrée.

J’ai étudié l’homme, son pouvoir, tout ce que je pouvais voir et percevoir de lui. Ajouté aux rapports transmis par les révanites infiltrés, j’en ai déduis que j’avais devant moi un potentiel initié.

Je lançai donc un premier test. Je descendis sans hâte sur la plage et me plaçai derrière lui. Ne le voyant pas réagir, j’ai délibérément laissé une parcelle de mon pouvoir filtrer jusqu’à lui et il sauta sur ses pieds, prêt au combat. Je pus sentir sa confusion, son appréhension, sa crainte, mais je m’efforçai de paraître amical. Je ne voulais pas le combattre, juste lui parler. Il était suspicieux, indécis face à un étranger qui paraissait en savoir beaucoup sur lui. Nul besoin de me forcer pour voir qu’il essayait d’évaluer la menace que je représentais. Calmement, je lui parlai pour dissiper ses doutes. Il n’avait pas l’air de comprendre ce que je lui voulais, alors je laissai passer des insinuations, des références, de quoi lui mettre la puce à l’oreille. A force de questions de plus en plus pointues, je vis à sa posture plus détendue qu’il avait compris ce que j’étais. A ce moment-là, je lui donnai les coordonnées de l’Académie. Ce n’était pas de l’imprudence. Après tout, les agents révanites le surveillaient de près et auraient étouffé toute velléité de sa part de se servir de ces coordonnées contre nous. Cette simple rencontre m’a convaincu qu’il nous rejoindra.

Je suis maintenant à mon bureau, en communication avec les agents de Rishi, dans l’attente d’une réaction de notre nouvel initié. Il faut souvent un peu de temps pour prendre sa décision.

Je serai patient.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Dim 22 Mai - 17:58

*Début de l’enregistrement*

Entrée 41 : Satunda 22 Telona 21 Ap. TC

Il est bien souvent difficile de comprendre ce que la Force veut de nous. Elle nous pousse vers des gens et des situations dans un but connu d’elle seule et nous nous mouvons dans la trame qu’elle tisse depuis la nuit des temps. Parfois, dans un éclair de lucidité éphémère, littéralement une prise de conscience aussi soudaine qu’intense, il peut nous arriver d’entrapercevoir sa volonté. Ces rares instants sont ardus à identifier, ce qui nécessite une compréhension extrêmement fine de soi-même et un entraînement quotidien.

Je médite là-dessus depuis ce matin, assis à mon bureau dans le Sanctuaire des Archives.  Je rédige la suite de mon étude sur les sabres laser en attendant que les Révanites de Rishi me préviennent de la décision de l’initié potentiel. Ce dossier traînait depuis un moment déjà, je ne supportais plus de le laisser prendre la poussière. Je m’étonne toujours de constater le nombre affolant d’adeptes de la Force et de sabreurs qui ne prennent pas la peine de connaître leur arme. Le sabre laser est si puissant qu’on en oublie trop souvent les faiblesses. S’ils apprennent à parfaire leur maîtrise du sabre, les Révanites n’en seront que plus forts.

Les Révanites. J’ai accueilli et formé tant d’initiés mais je ressens un malaise au fond de moi. Je me souviens de chacun d’eux, des heures que je leur ai consacrées à leur enseigner la voie de Revan. Enfin, la voie de Revan mêlée d’un peu de ma propre philosophie, ce qui revient presque au même. Je me rappelle de ceux qui s’abreuvaient avidement de mes paroles et de ceux qui les accueillaient avec un sens critique poussé. Tous ont finalement accepté et intégré ce que je leur ai appris.

Pourtant, malgré tout ces initiés et le nombre grandissant de Révanites, je me sens seul.

Nous avons vécu tant de choses avec mes compagnons, y en a-t-il seulement un que je peux appeler un ami? Hors des missions, nous restons distants et protocolaires. Que suis-je à leurs yeux pour qu’ils ne me considèrent pas comme quelqu’un de normal avec qui se lier d’une amitié profonde? Mes importantes fonctions pour l’Ordre, mon savoir, mon caractère m’entourent donc d’une aura si inaccessible?

Non, Je dirais plutôt que c’est une conséquence de notre initiation. Ceux qui ont reçu mon enseignement voient en moi une figure d’autorité et les plus anciens me respectent, d’où ma position actuelle. C’est autre chose qui me trouble et je pense pouvoir l’identifier.

J’ai trop de secrets.

Même si Eenia et mon équipe sont un soutien cher à mon cœur, je sens que mon équilibre intérieur ne sera plus parfait tant que je garderai tant de mystères au fond de moi. Je dois retirer ce masque qui m’accompagne depuis plus de trente ans, faire table rase de mon passé et de mon nom. Partager pour me soulager. Mais à qui? Comme Eenia sait déjà tout de moi, à qui donc puis-je me fier? Je devrais en parler aux officiers de l’Ordre, leur expliquer mon trouble et tout leur dire. A part eux et quelques vétérans,je ne vois  personne dans l’Ordre ou en dehors.

Oui, je vais tout leur dire. Après tant d’années, je peux raisonnablement penser que plus personne ne cherche à me nuire à cause de mon passé. Les rares belliqueux qui me voulaient du mal sont morts de ma main ou d’une autre. Aujourd’hui, le seul motif pour lequel on voudrait me trucider est mon appartenance à l’Ordre de Revan.

Maintenant que j’ai pris ma résolution, une autre pensée me vient à l’esprit. De toute mon existence, jamais je n’ai eut d’apprenti. À aucun moment je n’ai eut l’occasion de transmettre mon héritage à quelqu’un d’autre qu’Eenia. Si je venais à rejoindre la Force plus tôt que prévu, je voudrais que quelqu’un soit là pour l’aider. Quelqu’un que j’ai éduqué et formé. Quelqu’un qui connaisse tout mes savoirs et toutes mes techniques. Quelqu’un en qui je pourrais avoir toute confiance jusqu’à me sacrifier pour lui et, j’espère, l’inverse.

Je suis encore loin d’avoir atteint la moitié de ma vie mais je ne veux pas que mon héritage disparaisse avec moi. Dans l’éventualité où personne ne s’avèrerait digne de mon savoir, je ne vois qu’une solution: préparer un holocron. Les savoirs que j’ai volés aux Sith et aux Jedi, les archives révanites et ce que j’ai appris au fil du temps devrait s’avérer utiles dans ce but. Si besoin, je sais qu’Eenia a mis la main sur de précieux documents traitant du sujet en fouillant les décombres du temple de Tython parmi tout ce qu’elle a dérobé là-bas.

Je vais passer le reste de la journée à méditer là-dessus puis je trouverai le moment opportun pour parler aux officiers. Après cela, je vais compulser mes archives et celles de l’Ordre pour me renseigner sur la construction des holocrons.

Que la Force me guide.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Mar 14 Juin - 18:02

*Début de l’enregistrement*

Entrée 42 : Katunda 26 Telona 21 Ap. TC

A force de travailler sur mes dossiers et mes recherches, je me suis rendu compte que mes équipements avaient besoin d’entretien et d’améliorations. Si mes différentes armures sont encore très efficaces, en particulier mon attirail révanite, ce n’est plus le cas de mes sabres. Certains ne sont plus assez perfectionnés et d’autres furent détériorés par le temps ou les combats. Je préférerais garder mes sabres actuels mais je ne peux pas servir l’Ordre ni moi-même sans arme digne de ce nom. Il est temps pour moi de construire les sabres les plus puissants que j’ai jamais eus.

J’ai rassemblé tout les sabres laser en ma possession, même les trophées que j’ai arrachés à mes adversaires. Je vais tous les analyser et les décortiquer pour rassembler les meilleurs composants que je comparerai aux technologies plus avancées de l’Empire Éternel et avec les dernières innovations. Maintenant que j’y pense, Revan a beaucoup étudié différentes technologies de pointe, notamment celle des Rakata, des Gree et des Maîtres d’Effroi. Je vais sortir des Archives tout document ou artefact relatifs de près ou de loin aux sabres laser. Je doute de trouver un document révolutionnaire en la matière mais ce ne sera pas du temps perdu.

En outre, j’ai demandé à mon équipe de préparer tout les cristaux de pouvoir dans mon refuge. En plusieurs décennies, j’ai récupéré des pièces rares et puissantes qui seront parfaites si je parviens à les harmoniser. Je ne souhaite pas puiser dans les stocks de l’Ordre car d’autres en auront plus besoin que moi. Après tout, il était temps que je me serve des trésors que j’ai accumulés jusque là.

A bien y réfléchir, je pense que je vais utiliser une partie du peu de phrik que j’ai réussi à collecter. Tout mes sabres laser ont un manche conçu dans un alliage léger et résistant mais rien qui n’égale le phrik. J’aurais préféré réserver ce minerai à de nouvelles pièces d’armure mais on dirait que la tendance actuelle du marché est à une légère augmentation de la production de ce précieux métal, donc une diminution de son prix. Avec un peu de patience, il sera plus facile de s’en procurer ou d’en voler directement dans les gisements puisque les prix restent astronomiques.

Point de vue design, je vais opter pour quelque chose de très personnel, rien qui n’ait un rapport avec les Jedi, les Sith ou les Révanites. Je ne veux pas qu’on puisse m’identifier à un groupe rien qu’en voyant mes armes. Il faut que ce soit simple mais pas simpliste. D’abord optimaliser l’équilibre et la prise en main pour le combat avant d’ajouter des éléments décoratifs. Si possible, j’aimerais que ce soit une illustration de ma philosophie de la Force mais ce n’est pas le plus important. Je veux que ce soient des armes parfaites et mortelles avant d’être des symboles.

L’étape la plus critique sera l’assemblage avec la Force. Toute mon énergie devra être mobilisée à ce moment-là si je veux que le lien entre moi et mes nouvelles armes soit parfait. Il faudra que je passe au moins deux semaines à méditer et concentrer mon pouvoir si je veux le meilleur résultat possible. Si mon harmonie avec la Force n’est pas parfaite, je devrai jeter ces sabres imparfaits et tout recommencer.

D’ailleurs, je garderai tout les autres sabres, les uns pour leur valeur comme trophée, les autres pour le lien qui nous unit déjà. Pour me préparer à affronter des menaces toujours plus grandes, mes anciens sabres ne suffiront pas. Je dois extraire le meilleur de leur essence pour l’incorporer à mes futures armes. Ainsi, l’ancien nourrira le jeune pour en accroître sa puissance. L’expérience renforce l’espoir. Le cycle perdure.

Si je fais le compte, j’ai une paire de sabres jumeaux assez récents mais imparfaits malgré les cellules d’alimentation et les améliorations issues de Zakel. Deux autres paires plus anciennes: mes premiers sabres qui furent fragilisés lors de mon rude combat sur Tatooine et ceux que j’ai fabriqué en intégrant l’Ordre de Revan. Les premiers sont trop abîmés et les autres complètement dépassés, je ne récupérerai que les cristaux et les pièces encore viables. Avec les trophées, j’obtiens un total de dix-huit sabres lasers. Les plus récents sont mes sabres actuels, je ne dois donc pas m’attendre à récupérer des pièces rivalisant avec les technologies du moment. Même si je ne suis pas à l’abri d’une surprise, il va falloir prévoir une acquisition de composants de qualité supérieure. Si je déniche une occasion particulièrement rentable, les Révanites devraient pouvoir en profiter aussi.

Je vais mettre toute mon équipe sur le coup, ils seront heureux de se dégourdir un peu puisque je ne les ai pas impliqués directement depuis quelques temps. Avec tout ce qu’elle a récupéré à travers la galaxie, Eenia devrait avoir quelques bricoles à me donner contre un service ou l’autre, son aide et son réseau seront précieux.. Si je me souviens bien, elle doit être dans sa planque sur cette planète désertique. Elle a toujours apprécié la chaleur et le dépouillement des déserts.

Je ne me chargerai pas personnellement des prospections, je fais confiance à mes hommes pour s’en occuper comme il faut. Il sera difficile de nous fournir légalement, même en utilisant mon équipe comme intermédiaire auprès des marchands. Le GSI, Czerka et la SIC sont d’excellents producteurs mais en aucun cas nous ne devons entrer en contact direct avec les industries ou leurs représentants. J’enverrai mes meilleurs hommes sur Zakel pour effectuer un repérage pendant que les autres chercheront des fournisseurs suffisamment peu scrupuleux pour que ces achats restent discrets. Très peu de chances qu’un technologue Anomide m’aide.

En bref, ici commence la phase d’investigation. Mes hommes parcourent la galaxie à la recherche des pièces nécessaires, quel que soit leur mode d’acquisition. Marché légal, marché noir, cambriolage, je n’en ai cure pour le moment. Sachons déjà où trouver les composants puis on avisera. Je vais tout de suite contacter Eenia pour voir ce qu’elle peut faire.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Dim 19 Juin - 10:27

*Début de l’enregistrement*

Entrée 43 : Atunda 30 Telona 21 Ap. TC

Je me suis absenté quelques jours de la base révanite pour récupérer ma réserve de cristaux au refuge. Vu la quantité, mon  équipe a eut la sagesse d’empaqueter soigneusement ma collection dans des caisses rembourrées. J’ai repéré quelques erreurs dans l’inventaire, mon unité 4PO devra les rectifier et remettre le carnet à jour lorsque j’en aurai fini. C’était plaisant de passer un peu de temps avec eux puisque mes responsabilités m’ont longtemps tenu éloigné. Dommage que tout le monde n’ait pas été là mais ceux que j’ai envoyés en mission de repérage suivaient des pistes prometteuses. J’ai aussi reçu la une réponse d’Eenia m’assurant qu’elle va mettre ses ressources à ma disposition, je lui revaudrai ça.

Concernant les cristaux, j’ai perdu le compte avec tout ce que j’ai récupéré sur des sites de fouille ou volé aux Sith et aux Jedi lorsque j’officiais au Sanctuaire Sith. Même si mes responsabilités au sein de l’Ordre et la nécessité d’une plus grande prudence m’ont empêché de partir en fouille comme avant, ce sont au final des centaines d’exemplaires de plusieurs dizaines de variétés cristallines remplissant cinq grandes caisses pour marchandises fragiles. Bien sûr, tout n’est pas bon à prendre. Je n’utiliserai que les pièces les plus parfaites. Profitons des prochains jours pour trier correctement ces trésors, d’abord par variétés puis par qualité. Une fois que je saurai quelles sont les meilleures pièces, je devrai méditer pour identifier les cristaux qui s’harmonisent le mieux avec moi. Ce sera long et fastidieux vu l’ampleur de ma collection mais j’ai tout mon temps.

Jusqu’ici je n‘ai utilisé qu’un seul cristal par sabre laser, je devrais envisager d’en mettre deux ou trois. Attention donc à vérifier les compatibilités. Je sais que certains spécimens réagissent très mal si on les manipule avec des variétés antagonistes. C’est rare mais dangereux quand ça arrive.

Je pense que je vais cibler l’escrime et la concentration. Un gain d’agilité et de vitesse me permettront de venir à bout de presque tout nos ennemis mais le plus important est mon lien avec la Force. Après toutes ces années, je me suis laisser aller à l’oisiveté. Certes, je dispose de sens très fins en terme de perception et je maîtrise quelques techniques de Force brutes en puissance mais je n’ai pas approfondi mon étude de la Force comme je l’aurais dû. Mon esprit avant tout guerrier m’a tenu éloigné des arts les plus sophistiqués tels que ceux des sorciers et érudits. Je dois rester honnête et accepter le fait que je ne pourrai pas m’engager correctement sur une telle voie car c’est par le sabre et la réflexionque je me distingue le mieux.

Justement, l’idéal serait de me protéger correctement mon esprit contre les assauts psychiques ou des tentatives de contrôle. Un esprit plus solide que le duracier et une concentration à toute épreuve. Je pense avoir ce qu’il faut pour créer des amulettes susceptibles de renforcer mes propres pouvoirs, à vérifier. Je ne vois pour l’instant pas l’utilité de chercher des pouvoirs moins conventionnels mais cette impression n’est peut-être pas pertinente. Abandonner ces avantages peu importe le prétexte est une bien mauvaise stratégie. Si je peux manipuler une dragite, un bondar, un firkrann ou tout autre cristal de grande puissance, il faudra que je m’entraîne sérieusement pour les maîtriser. Autant user au maximum des atouts disponibles. Pas de précipitation. Le tri n’est pas encore fait, donc je ne sais pas vers quoi je tends. Qui sait vers quels trésors la Force va-t-elle me guider?

Un peu à part, revoir tout ces cristaux m’a rappelé quelques bons souvenirs. Toutes ces fouilles et ces expéditions pour trouver les pièces rares manquant à ma collection, l’excitation de la découverte. Même si je rassemble tout mes cristaux de puissance dans mes refuges, il y a des centaines de variétés cristallines communes dont la beauté mérite plus de soin de ma part. J’envisagerai leur conservation et leur mise en valeur plus tard. Faire un don à l’Ordre? À méditer.

Pour revenir aux  sabres laser, je les ai décortiqués avec soin et méthode pendant plusieurs jours pour n’altérer aucun composant potentiellement utilisable. Je vais maintenant vérifier l’état et la qualité de dizaines d’éléments. Au pire, je peux refuser de participer à une mission ou l’autre pour gagner du temps. Maintenant que nous sommes nombreux, tant les Révanites que les mercenaires, je peux m’épargner certaines opérations pour me concentrer sur d’autres tâches.

Si j’omets les poignées que je vais devoir forger et en attendant de trouver mieux, j’ai quelques pièces d’excellente qualité provenant de Zakel en plus des composants de qualité moyenne. Dans l’ensemble, j’ai tout ce qu’il faut pour passer à l’étape de fabrication mais la plupart de ces composants ne sont plus à jour. Je vais mettre de côté les pièces que je pourrais utiliser puis je rangerai le reste dans les sabres laser avant de tous les remettre dans leurs écrins. Si mon équipe et moi-même ne parvenons pas à trouver mieux, je me résoudrai à utiliser ce qui est en ma possession.

Je précise pour mémoire que les archives révanites n’ont pas apporté grand chose comme je m’y attendais. Théories et manuels basiques sur le fonctionnement du sabre laser, schémas de conception révanite, quelques sabres laser et holos pour l’apparence, c’est tout. Voici les quelques documents potentiellement intéressants:

- Un traité de mécanique en armement appliqué.
- Quelques témoignages de Révanites exposant les améliorations qu’ils ont  - apportées à leur arme.
- Une étude de cas sur l’assemblage des composants
- Une petite boîte de sabres laser hors d’usage et de composants divers

Cette boîte de plastacier a failli passer inaperçue parmi des décombres près du Sanctuaire de la Force. Si les sabres laser qu’elle contient ne sont pas du tout intéressants pour moi, quelques-uns des composants m’ont paru assez inhabituels. Je les étudierai attentivement après la rédaction de cette entrée. Pour les autres documents, j’espère y trouver des astuces pour améliorer mes futures armes. Ainsi, si je parviens à trouver et éprouver de nouvelles méthodes de fabrication, je pourrai les partager avec les autres Révanites.

A ce propos… rien ne m’empêche d’en parler aux Révanites. Presque tous ont fabriqué leurs propres armes, sûrement que l’un ou l’autre s’est spécialisé dans ce domaine et pourrait me conseiller sur la recherche des pièces et leur assemblage. Oui, je vais d’abord chercher de mon côté puis je viendrai avec mes conclusions auprès d’eux pour qu’ils m’aident à approfondir mes recherches et améliorer mes schémas.

Je sens que c’est la bonne décision.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Lun 27 Juin - 17:45

*Début de l’enregistrement*

Entrée 44 : Natunda 4 Nelona 21 Ap. TC

J’apprécie la quiétude de Yavin 4. Chaque jour je m’étonne encore que notre havre de paix existe sur cette planète peu à peu rongée par l’obscur et chaque jour je souris en y voyant un signe de la Force. Notre bastion protège probablement les derniers restes de l’Ordre de Revan autant qu’il garde intact l’équilibre de la Force au milieu des forêts sombres. Je proposerai aux initiés de méditer sur le sujet pour que nous en discutions. Je suis sûr que ce sera très enrichissant pour eux comme pour l’Ordre en général.

Depuis quelques jours, je partage mon temps entre l’initiation des futurs Révanites, le tri de mes cristaux et l’étude de la Force. Mes frères et soeurs sont curieux de me voir si actif mais ils ont la délicatesse de ne pas me déranger trop souvent. Je dois admettre que j’ai mis une pagaille monstrueuse dans mes bureaux des archives qui croulent sous les cristaux et documents traitant de la Force. Je procéderai à un rangement rapide lorsque j’aurai fini cette entrée. Avec tout ça, il devient si difficile d’accéder à l’étage que j’ai déjà trébuché quelques fois sur des caisses posées pêle-mêle.

En effet, j’ai enfin fini de trier les cinq caisses de cristaux dans une vingtaine de boîtes plus petites pour bien séparer les variétés et les qualités. Je suis fier d’avoir pu réussir si rapidement vu la quantité que j’ai apportée. Sur tous les spécimens en ma possession, environ quatre-vingt cristaux ont passé mes tests exigeants avec succès. Je vais dès lors passer à la phase suivante : la méditation. La Force me guidera vers les pièces entrant en harmonie avec ma personnalité et mon pouvoir. Cela étant, je me dois de rester ouvert. La Force peut me guider vers un choix qui ne m’aurait pas semblé logique à première vue, un choix qui m’écarte des gemmes les plus puissantes.

Parmi tout les types de cristaux possibles, j’ai :

- Cristal de Ruusan (mise au point ou amulette)
- Damind
- Dragite
- Bondar
- Durindfire (mise au point)
- Opila
- Upari
- Jenruax (mise au point ou amulette)
- Cristal de Focus (mise au point ou amulette)
- Rubat
- Cristal du Permafrost
- Hurrikaine (mise au point ou amulette)
- Sigil
- Adegan: Ilum, mephite, pontite
- Dantooine
- lignan
- velmorite
- phond
- katak
- stygium
- qixoni
- gemme lorrdienne
- sapith

Pour les quantités, se référer à l’inventaire provisoire que j’ai créé durant le tri et qui aidera mon unité 4PO pour la mise à jour de l’inventaire principal.

Je n’oublie pas les dizaines d’autres spécimens que j’ai laissé de côté pour leur qualité moindre. Si je ne les ai pas jugés aptes en position principale ou secondaire, je peux sans hésiter les placer en position tertiaire pour la mise au point. Ajoutés aux autres cristaux, ils renforceront la solidité et la puissance de la lame. Patience. La méditation demande du temps et précipiter les choses n’a pas de bonnes conséquences. Quel que soit le cristal vers lequel la Force me guide, je devrai l’accepter.

Quoique… Ce dernier point me laisse songeur. En effet, trois cristaux parmi tout ceux-là ne me semblent pas un choix raisonnable: le lignan, le katak et le qixoni. Je n’en ai qu’un exemplaire de chaque mais c’est leurs pouvoirs qui me rebutent. Si jamais la Force me guide vers ces trois cristaux, je les mettrai de côté mais en aucun cas je ne les placerai des mes sabres laser.

Si le lignan est extrêmement puissant, il possède bien des défauts. Déjà qu’il se désagrège au fil des utilisations, il entraîne une dépendance que je ne veux pas contracter. Ce cristal synthétique est d’autant plus dangereux que son alignement obscur incommode ceux qui ont ne serait-ce qu’une once de lumière en eux voire, pire, déteint sur eux. Jamais je ne placerai de lignan dans mes sabres.

Le qixoni est encore pire que le lignan par bien des aspects. Malgré ses pouvoirs hors normes, je sais pertinemment quel effet il aura sur moi. Je pourrais le maîtriser dans un premier temps mais sa corruption aura finalement raison de moi, me tournant définitivement vers l’obscur. Or c’est là un destin que je refuse de suivre.

Le katak est plus sujet à controverse. Ni ses capacités ni son alignement n’est particulièrement sombre. En revanche, si je le mets au même niveau que le lignan et le qixoni, c’est parce que je considère que son pouvoir de ponction d’énergie incline le sabreur vers l’obscurité. Si besoin, je peux l’équilibrer avec un cristal à forte tendance lumineuse.

Si je me souviens bien, il me fut étrangement facile de me procurer ces cristaux. J’obtins le katak lors de mon séjour forcé sur Dathomir, je trouvai le lignan lors d’une fouille pour le compte du Sanctuaire Sith et le qixoni faisait partie des affaires de Dark Velgoï. Y voir un signe que je suis destiné à suivre la voie obscure de la Force serait une conclusion bien hâtive. J’ai collecté tellement de cristaux que trois malheureux spécimens obscurs ne font pas pencher la balance tant je possède de variétés cristallines à tendance lumineuse ou équilibrée. Je peux m’épargner ce genre de tracas.

L’heure tourne, j’ai encore quelques heures aujourd’hui pour ranger mon bureau et commencer ma séance de méditation. J’espère que les prochains jours resteront aussi calmes.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Mar 28 Juin - 9:01

*Début de l’enregistrement*

Entrée 45 : Satunda 17 Nelona 21 Ap. TC

La matinée semble calme, j’ai donc tout mon temps pour réfléchir sur ma discussion d’hier soir avec celui qui se fait appeler Wells. Je dois dire que je suis troublé.

Cet homme habile a manipulé notre Ordre pendant plusieurs mois en nous faisant croire à l’existence d’une organisation inconnue et potentiellement dangereuse que nous avons surnommé “Nébuleuse” à cause du mystère qui l’entourait. Seul, il a réussi on ne sait comment à utiliser contre nous des informations que nous pensions inaccessibles tout en s’arrangeant pour que personne ne le soupçonne. Il s’est joué de nous avec une facilité déconcertante. Et quand enfin il nous dévoila son jeu en disparaissant avec des données qu’il nous a volées, il a fait l’erreur de laisser derrière lui un assassin que nous avons pu interroger pour le retrouver sur Ilum, au milieu de vestiges Gree. Une équipe d’intervention révanite conséquente fut envoyée et pourtant il ne nous opposa aucune résistance. Je n’étais pas présent lors de sa capture, je n’ai donc eut que des renseignements de seconde main. Lorsque qu’il s’est rendu à nous, il portait une armure révanite un peu étrange que personne n’a réussi à lui ôter. Depuis lors, il attendait dans une cellule du Testament sans avoir dit le moindre mot.

Beaucoup de questions fusèrent sans qu’aucune réponse acceptable ne soit apportée. Certains, agacés par le silence obstiné de notre prisonnier, commençaient à imaginer des méthodes plus radicales pour obtenir ces réponses. Malgré les fortes émotions que toute cette affaire a provoqué en moi, je m’opposai à cette idée et décidai d’aller lui parler seul à seul. Depuis son incarcération, Wells n’a eut affaire qu’à des Révanites de moindre rang, peut-être qu’un officier lui délierait la langue?

Hier soir, vêtu de ma tenue de mystique, je me suis rendu dans le quartier de détention du Testament pour lui parler. Il était debout, face au mur, et toujours aussi taciturne. Préférant lui laisser l’initiative, je pris tout mon temps pour l’observer. Son équipement est effectivement une armure révanite lourde, un modèle que personne ne possède plus depuis Yavin IV. Outre les couleurs blanc et violet inhabituelles dans notre Ordre, cet ensemble brille d’une lueur étrange. Il est évident que Wells a apporté des modifications à cette armure, reste à savoir lesquelles.

Puisque la discussion tardait à s’engager, je repensai à tout les détails et questions qui nous ont interpellés. Nous étions ulcérés que cet homme seul ait réussi à découvrir nos secrets et à nous manipuler ainsi. Comment s’y est-il pris? Et surtout quel est son but? Depuis le départ il nous a forcé à reformer et renforcer nos troupes pour affronter une illusion pendant qu’il nous soutirait toutes les informations qu’il voulait. Et quand enfin il met son plan à exécution en fuyant sur Ilum, il se laisse capturer et enfermer sans broncher. Nul doute que cela fait partie de son plan. Après ces mois d’intrigues, il n’aurait pas eut l’étourderie de laisser un indice menant à son antre. S’il se trouve maintenant dans une de nos cellules, il y a de fortes chance que ce soit de sa propre volonté. Aurait-il encore besoin de nous ou de nos ressources?

Mes pensées furent interrompues par le prisonnier qui daigna enfin se retourner. Manifestement, ma bure de mystique avait capté son attention. Contrairement au Wells amical et peureux que nous connaissions, j’avais devant moi un homme décidé et antipathique. C’est un mot un peu fort, mais il exprime bien ma pensée. Wells, si c’est son vrai nom, ne porte d’intérêt qu’à son objectif et celui-ci est clair: rentrer chez lui. C’est là que les évènements prirent une tournure inattendue. J’ai encore du mal à croire à ce que j’ai entendu hier mais mon instinct et la Force m’assurent de la véracité de ces propos.

Il se montra extrêmement réticent à me parler de lui et de son plan. Je m’attendais à ce mutisme mais il fallait que j’obtienne des réponses alors j’oscillai entre une attitude respectueuse et des questions très précises et obstinées. Parmi toutes ses circonlocutions, je fus intrigué par son refus de me parler de son lieu d’origine, prétextant que je ne pourrais pas comprendre même s’il me disait tout ce qu’il savait. Tout en meublant la conversation, je triturai mes méninges pour analyser ses paroles.

J’eus une épiphanie. Cet homme a approché les Révanites pour leur voler des données puis a été retrouvé dans des vestiges Gree. Revan a mené de longues recherches sur les technologies des Maîtres d’Effroi, des Rakata et des Gree et je suis bien placé pour savoir que nous possédons encore certains fichiers et objets technologiques issus de ces études. Même s’il a pris soin de dissimuler son vol, il ne fait plus aucun doute que c’est ce que Wells cherchait. Si tout ses efforts ne sont destinés qu’à rentrer chez lui, cet endroit ne se trouve pas simplement dans un espace inconnu de notre galaxie mais bien au-delà, dans un autre univers que le nôtre. C’était peut-être capillotracté mais mon intuition ne me détrompait pas. Wells veut utiliser l’ingénierie Gree pour retourner dans sa dimension d’origine.

En une phrase, je lui fis part de ma conclusion et son attitude fut révélatrice. D’abord surpris, Wells ne put cacher le respect naissant qu’il avait pour moi en voyant que j’avais discerné son secret. Il me révéla que son calvaire remonte à l’accident d’Asation. Lorsque Kephess activa la Grande Hyperporte Gree sur les ordres des Maîtres d’Effroi et que le Maître d’Effroi Calphayus relâcha le Cauchemar Venu d’Ailleurs, le tissu de l’espace-temps fut si fragilisé que notre univers entra en contact avec une infinité d’autres. Malheureusement pour Wells, il fut aspiré de son monde natal jusque dans le nôtre sans pouvoir revenir en arrière.

L’existence d’univers parallèles au nôtre est supposée depuis les premiers contacts avec la civilisation Gree. De nombreuses théories plus ou moins étayées et des débats houleux avec les Gree assez réticents sur le sujet nous ont peu à peu menés à accepter la réalité d’un multivers dont nous ne sommes qu’une des facettes. Pourtant, notre galaxie n’a jamais eut de preuve tangible venant confirmer ces théories puisque les Gree protègent jalousement leurs secrets. J’ignore s’il y a déjà eut des précédents, mais si Wells provient effectivement d’une autre dimension, c’est une chance unique pour les Révanites d’accroître leurs connaissances.

Il me demanda alors l’aide de l’Ordre, confirmant que sa présence ici n’est pas due au hasard et que nous possédons quelque chose dont il a besoin pour parvenir à ses fins. En échange, il nous propose de nous mettre sur la piste d’une copie de la Sphère Sacrificielle de Revan. Mon esprit entra en ébullition malgré mon calme apparent. Une relique d’une telle puissance serait un atout précieux pour l’Ordre de Revan. Nous devons la récupérer pour la mettre en lieu sûr et veiller à ce que personne ne l’utilise jamais. Quels que soient les arguments, je m’opposerai toujours à quiconque voudrait réitérer la folie que fut le massacre de Yavin IV.

Je pris bonne note de la proposition de Wells qui ne semblait pas incommodé par son séjour en cellule même s’il me pria de prendre une décision rapidement. Bien que j’eusses autrefois partagé son besoin de retrouver mes racines, je ne dois pas me laisser influencer. Wells n’est pas à prendre à la légère. Il est intelligent et retors, je dois en savoir plus avant de me décider. Peut-être qu’un funeste destin nous attend si nous accédons à sa requête.

Un instant… Un pressentiment m’alarme. Et s’il comptait se servir de la Sphère Sacrificielle avec notre aide? J’ignore si c’est possible, mais peut-être veut-il ouvrir un portail dimensionnel avec l’énergie produite par la Sphère et qu’il n’a pas encore compris comment y parvenir. Il se serait donc tourné vers les seules personnes dans toute la galaxie capables d’utiliser une telle relique. Les seules personnes qui ont étudié les technologies les plus perfectionnées qui soient. L’Ordre de Revan.

Ce n’est qu’une hypothèse mais elle me parait plausible. Wells, désireux avant tout de rentrer chez lui, aurait passé plusieurs années à étudier l’ingénierie Gree sans résoudre le problème de l’alimentation ou simplement sans comprendre suffisamment cette technologie. Il aurait alors constaté le savoir que Revan et ses disciples avaient accumulé et aurait conclu que l’Ordre devait avoir les réponses qu’il cherchait. Il a donc rassemblé tout ce qu’il pouvait dénicher nous concernant et nous a forcé à nous reformer après l’invasion de l’Empire Éternel pour mieux nous infiltrer. Il a ensuite organiser cette histoire de fausse organisation pour maintenir notre attention sur ce mirage pendant qu’il fouillait nos données. Il a dû trouver des informations assez importantes pour reprendre ses expérimentations et a donc fui.

C’est là que mon hypothèse vacille. Quand il s’est laissé capturer sur Ilum, Wells n’avait sûrement pas fini ses recherches. S’il était sur le point de terminer sa quête, je suis sûr qu’il nous aurait opposé une résistance farouche. Cela me porte à croire qu’il s’est rendu compte que ce qu’il avait dérobé n’était suffisant. En effet, jamais il n’a eut accès aux archives que nous conservons sur Yavin IV et c’est bien là que se trouvent nos plus grands secrets, inaccessibles et impossibles à pirater. Wells essaye de nous approcher une nouvelle fois dans un but connu de lui seul. Pour l’instant, je vois deux possibilités.

1) Il veut pénétrer dans les Archives avec l’espoir d’y trouver les données manquantes
2) Il veut qu’on l’aide à retrouver la Sphère Sacrificielle pour alimenter son portail

En l’état des choses, c’est la deuxième option qui m’inquiète le plus. Moi vivant, je ne le laisserai jamais approcher de notre base de Yavin IV et encore moins de nos Archives. En revanche, s’il souhaite vraiment utiliser la Sphère Sacrificielle, il aura forcément besoin de nous. Dans le climat de chaos provoqué par Zakel, les rares érudits capables de manipuler cette relique ont presque tous disparus et il est parfaitement logique de se tourner vers les Révanites puisqu’ils ont une expérience précieuse dans ce domaine. En réalité, personne parmi nous ne sait comment utiliser la Sphère mais il se pourrait que nos Archives ou un vétéran de Yavin IV donne une indication sur la manière de faire.

Je m’opposerai à lui dans les deux cas et je suis sûr que je ne serai pas le seul. Néanmoins, je dois encore réfléchir car peut-être a-t-il tout autre chose en tête… Ou bien pas du tout. Il est tout à fait possible que notre mauvaise expérience avec lui brouille mon jugement en me rendant excessivement méfiant. Je ne doit pas éliminer l’éventualité qu’il ne souhaite pas nous faire plus de mal puisque ce n’était que circonstanciel. J’entends par là que nous ne sommes que des outils à ses yeux et qu’il ne nourrit aucune inimitié à notre encontre. Je vais placer cette hypothèse au-dessus des autres pour l’instant car peut-être que les émotions violentes engendrées par cette affaire corrompent mon raisonnement.

Je retournerai le voir prochainement pour l’interroger. Il faut que nous en sachions plus sur ses intentions et son monde d’origine. Utilisent-ils la Force ou un équivalent? Quel est leur niveau technologique? Leurs moeurs? Leur agressivité? Si nous pouvons déjà comprendre d’où il vient, il nous sera plus facile de le comprendre lui.

D’ailleurs, cette fois-ci je le sonderai comme il se doit. Je n’ai pas senti la présence de la Force en lui mais n’écartons pas la possibilité qu’il puisse parfaitement dissimuler son pouvoir s’il en possède. Je devrai donc m’assurer qu’il n’utilise ni la Force ni aucune capacité surnaturelle avant de sonder son esprit. Lire les pensées n’est pas à la portée du premier venu mais je n’irai pas jusque là, il me suffit d’identifier ses mensonges et si besoin de le contraindre à me dire la vérité. J’espère d’ailleurs apprendre comment il a pu découvrir le secret de notre existence.

Après tout ce qu’il nous a fait, nous de devons faire absolument aucune erreur. Face à son intelligence, restons calmes et réfléchis.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Mer 29 Juin - 14:43

*Début de l’enregistrement*

Entrée 46 : Natunda 34 Nelona 21 Ap. TC

La nuit est bien avancée mais l’obscurité sur Nar Shaddaa n’existe que dans les ruelles et les bas-fonds. Mon attirail de mercenaire repose dans un coin alors que j’écris ces lignes car je dois relater les évènements de ces derniers jours.

Une semaine auparavant, je pris sur moi de retourner parler à Wells pour approfondir mon analyse. Je le trouvai tel que lors de notre première rencontre, hiératique et taiseux. Son armure luit faiblement lorsqu’il se retourna vers moi. Tout en le questionnant, je tendis mes perceptions vers son esprit pour m’assurer de son honnêteté. Il est d’un naturel antipathique et peu optimiste mais je ne ressentis nulle malice cachée derrière ses propos. D’ailleurs, il me fut assez difficile de sonder le prisonnier car son esprit résiste étonnamment bien aux techniques mentales malgré sa faible affinité avec la Force. Il doit s’agir d’une résistance naturelle voire d’une capacité passive due à sa faible affinité avec la Force. N’omettons pas la possibilité que ce soit son armure étrange qui le protège.

Dès lors que je pouvais déceler les mensonges dans ses paroles, j’entrepris de clarifier mes doutes et je suis maintenant plus confiant. En effet, tout ce qu’il m’avait dit lors de notre précédente rencontre s’est confirmé puisqu’il accepta d’en reparler brièvement. Je n’appris absolument rien de son monde d’origine mais au moins je suis certain maintenant qu’il sait comment rentrer chez lui et qu’il n’y aura pas d’effets indésirables. Comme il l’a lui même mentionné, jamais il ne tenterait de voyager à travers les dimensions s’il y avait le moindre risque de déchirer le tissu de l’espace-temps puisque son propre monde en souffrirait. En outre, je n’ai pas décelé en lui l’envie d’utiliser la Sphère Sacrificielle. Il a juste besoin que nous le laissions sortir de sa cellule pour qu’il puisse retourner sur Ilum. En échange de quoi il a juré de d’abord nous aider à retrouver la Sphère et occasionnellement de nous prêter main forte lors de nos missions s’il en a le temps.

Je suis encore perplexe quant au fait qu’on ait pu le retrouver si facilement et le capturer mais il est vrai que l’équipe d’intervention était conséquente et qu’un combat aurait pu endommager les fragiles machines qui lui permettront de mettre son projet à exécution. Je décidai de dormir là-dessus pour que la nuit me porte conseil et lendemain j’ordonnai sa libération. Bien sûr, nous ne le laissons pas déambuler librement et nous nous arrangeons pour le garder continuellement sous surveillance par précaution. Même si la plupart de mes suspicions ont disparues, nous devons garder la situation sous contrôle dans le cas où il aurait réussi à me tromper.

En ce sens, je l’ai accompagné tout à l’heure jusqu’au QG de la Nébuleuse Pourpre d’où il pourra mener tranquillement ses recherches pour la Sphère Sacrificielle. Pour plus de facilité, je l’ai mais au courant de mes activités parmi les mercenaires en tant qu’Aruum Parg. J’espère que cette complicité et sa nouvelle liberté de mouvement l’encourageront à plus de transparence pour la suite. Au pire, nous pourrons essayer d’en apprendre plus à son insu grâce à l’étroite surveillance mise en place autour de lui.

Nous en étions à discuter de son possible rôle dans la Nébuleuse Pourpre lorsque Mïrmillon arriva. Elle avait été contactée pour recrutement quelques jours plus tôt par Morkà, une jeune contrebandière employée depuis peu comme messagère. Puisque nous l’avions sauvée, sa curiosité et son sens de l’honneur ont suffit à l’amener à nous rencontrer. Quoique, je dis “nous” comme si j’étais un vrai mercenaire. On dirait que la camaraderie décomplexée de la Nébuleuse Pourpre me touche plus que le respect distant dont j’ai l’habitude avec les Révanites. Il est absolument proscrit que j’abandonne mes responsabilités envers l’Ordre mais je pense que je vais passer un peu plus de temps avec nos mercenaires.

Cela étant, cette décision me ramène au même problème : mon visage. Si les Révanites comprennent le besoin de masquer son identité, cela reste un sérieux frein pour mes relations sociales. Plus j’y réfléchis et plus je me convaincs que cette précaution n’est plus utile désormais. Tout mes ennemis qui connaissaient mon visage sont aujourd’hui morts et il devient certain qu’aucune conséquence désastreuse ne résulterait de l’abandon de mon masque. La seule et unique raison qui m’empêche de tomber le masque est la honte de mon passé. Pourquoi est-ce que la décision de ma famille devrait me hanter jusqu’à la fin de mes jours? Peu importe ce qu’ils pensent, je suis toujours un membre du clan comme Eenia me le répète depuis toujours! C’était ma faiblesse d’accepter leur décision qui m’a valu ce bannissement, il est temps de leur prouver que je mérite leur respect!

Ce n’est pas le moment, je dois finir de relater cette soirée. La Mandalorienne est vive et enthousiaste ce qui contraste fort avec Wells au tempérament pessimiste et antipathique. Nous fûmes presque aussitôt rejoints par Kamanee dont les yeux brillèrent lorsque je mentionnai un contrat mais la discussion partit en vrille comme chacun me posait différentes questions. Mïrmillon accepta de nous rejoindre après lui avoir expliqué les avantages que proposent la Nébuleuse Pourpre puis je dus leur donner les détails de la mission dont je parlais.

Pour l’occasion, c’est une de mes découvertes qui allait servir. En effet, j’ai enfin percé le mystère de la tablette de pierre! Je me suis perdu dans des analyses complexes et alambiquées alors que la réponse est si évidente! Le poème parle d’un peuple bleu aux yeux d’or et d’une région de cauchemar sur une planète où l’Obscur fut vaincu par la Lumière. Tout désigne Voss! Autrefois la planète n’était peuplée que de Gormaks dont quelques élus s’éveillèrent à la Force et évoluèrent pour devenir le peuple Voss actuel. C’est là ce que le texte désigne par “leurs mystiques furent transmutés par la connaissance” et la “région de cauchemar” doit correspondre aux fameuses Terres de Cauchemar à l’est de Voss-Ka. Les “Chapitres de Na” se trouvent donc quelque part dans cette région dangereuse.

J’aurais préféré amener quelques Révanites avec moi mais notre Ordre a besoin de toutes ses forces vives pour l’instant, autant se servir de la Nébuleuse Pourpre. En maquillant ma requête comme un contrat, ils se feront une joie d’y participer puisqu’ils n’ont pas eut beaucoup de demandes ces derniers temps. Pour plus de sécurité, Aruum Parg mènera l’opération. Je ne sais pas ce que nous trouverons là-bas ni quels pièges nous attendent alors je dois absolument être présent pour m’assurer de la réussite du projet. A priori il s’agirait d’un artefact de type holocron. Ah, ne pas oublier la paye pour les mercenaires.

Pour revenir à eux, Mïrmillon a préféré éviter les dortoirs de la Nébuleuse tout comme Kamanee puisque la première dors dans son vaisseau et que la seconde dispose de son propre logement. Wells, lui, s’est installé dans nos locaux pour l’instant. Eux trois ont déjà accepté de participer au contrat mais je vais quand même faire une annonce générale car mon intuition me dit que nous aurons peut-être besoin d’une plus grande force d’intervention. Même si elles sont moins dangereuses qu’il y a quelques années, les Terres de Cauchemar restent périlleuses pour ceux qui s’y aventurent.

De plus, compte tenu de la nature mystique du texte de la tablette, il y a un risque que nous devions faire face à une protection surnaturelle. Il serait idéal qu’au moins un Révanite puissant dans la Force puisse nous accompagner puisque je ne peux pas utiliser toutes mes capacités devant les mercenaires. Mais bon, ce ne serait qu’une précaution supplémentaire voire superflue puisque les mercenaires de la Nébuleuse Pourpre ont prouvé leur valeur plus d’une fois. S’il y a effectivement une protection de Force, ce sera un excellent test pour évaluer leurs compétences face à de tels dangers.

Aller, je vais envoyer l’annonce officielle auprès des mercenaires. Je demanderai après si un Révanite acceptera de nous accompagner.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Sam 23 Juil - 17:53

*Début de l’enregistrement*

Entrée 47 : Katunda 10 Helona 21 Ap. TC

L’organisation de l’expédition prend plus de temps que prévu. C’est fâcheux. Je suis de plus en plus impatient de découvrir le fin mot de cette histoire à mesure que le temps passe. Je retrouve d’anciennes sensations que je n’avais eues depuis des lustres! L’excitation de voir la recherche avancer. Les espoirs quant au résultat final qui s’opposent à une rationalisation pure. “Ce sera sûrement la découverte du siècle!” et “Relativise, voyons! Peut-être n’y a-t-il rien du tout”. Au-dessus de tout ça surnage l’exaspération de ne pas pouvoir partir au plus tôt. Que font les mercenaires? Je savais que j’aurais dû vérifier auprès d’un Révanite plus habitué à ce milieu si le prix que j’ai proposé était adéquat.

Enfin, je n’ai pas laissé passer cette occasion d’accomplir les tâches et projets que je m’étais fixés. Il était grand temps que je remette de l’ordre dans mes affaires. L’inventaire de toutes mes possessions est presque révisé et complété, les cristaux dont je n’ai plus besoin ont été expédiés sur Dromund Kaas d’où l’intendante pourra les répartir en suivant le carnet que je lui ai transmis et j’ai même eut le temps de réparer et entretenir mes armures. Pour les sabres laser, j’ai mis de côté les cristaux et les composants que j’utiliserai mais je ne suis pas encore prêt pour passer à la phase de fabrication proprement dite. De plus, j’ai reçu des nouvelles de mes expéditionnaires qui affirment avoir trouvé quelque chose d’intéressant. Je vais attendre qu’ils reviennent pour évaluer leur trouvaille et en profiter pour concentrer mon pouvoir avant de fabriquer mes nouveaux sabres.

En outre, j’ai beaucoup réfléchi. Depuis que je suis instructeur au sein de l’Ordre de Revan, je ne cesse de répéter quelle abomination fut le massacre de Yavin IV. Aujourd’hui, une question m’assaille : que serait devenu la galaxie si Revan avait atteint son but?

C’est une de ces questions dont découlent mille réponses mais que personne ne peut finalement résoudre, je le sais bien. Imaginer la réussite de ce plan dérangé reviendrait à prendre en compte toutes les données géopolitiques et sociales de notre univers. L’Empire et la République seraient-ils restés debout? La galaxie se serait-elle unie sous l’égide d’une seule autorité ou de l’anarchie? L’avatar obscur de Revan aurait-il pris le pouvoir grâce à sa victoire incontestable? Impossible de savoir quelle serait notre destinée. Prophètes, oracles, devins, philosophes… Nul ne peut prédire avec exactitude ce que nous réserve l’avenir ni quel chemin nous aurions pris si un évènement majeur de l’histoire s’était déroulé autrement. Quels que soient nos efforts, notre volonté, sommes-nous condamnés à subir un destin immuable ou bien avons-nous le potentiel de nous orienter vers une voie que nous aurions choisie?

Revan était puissant. Il aurait pu nous mener vers un avenir bien différent de ce que nous connaissons actuellement. Toutefois, une plus grande force s’est opposée à son avatar obscur et ses plans furent réduits à néant. L’alliance inespérée qui l’affronta nous a prouvé une chose : nous ne pouvons atteindre le but ultime de notre existence que si nous sommes unis. Aveuglé par sa quête de vengeance, l’avatar obscur de Revan a oublié ce principe fondamental. Il a entraîné ses fidèles dans un massacre dont l’issue était on ne peut plus hasardeuse. Il aurait pu aller bien plus loin s’il avait rallié l’Empire et la République à sa cause. Ensemble, nous aurions pu trouver un autre moyen de vaincre l’Empereur. Et quand bien même nous aurions été obligé d’utiliser la Sphère Sacrificielle, la puissance combinée de Revan et des plus valeureux champions de la galaxie aurait eut plus de chance de vaincre Vitiate, j’en suis persuadé.

Mais dans ce cas, le sacrifice en aurait-il valu la peine? Préserver l’harmonie de la Force est notre mission la plus sacrée et sacrifier une vie peut en sauver une multitude. Mais l’idée de sacrifier des millions de vies pour avoir une chance infime voire dérisoire de vaincre l’Empereur me questionne au plus haut point. Vitiate est la plus grande menace qu’aient connue la galaxie et la Force depuis l’Empire Infini. Il ne s’arrêtera pas tant qu’il n’aura pas sacrifié jusqu’à la plus petite parcelle de vie et de Force de l’univers pour combler sa faim insatiable. Peut-on alors décemment accepter de teindre ses mains du sang d’innocents dans une hécatombe abominable si cela permet de préserver l’équilibre de la Force?

Mon désir de protéger la vie s’oppose à celui de protéger la Force. Je ne peux pas concevoir me retrouver une situation qui m’oblige à tuer des millions d’hommes, aussi noble soit le but. Pareil massacre nous rend aussi terrible que Vitiate. Même si la Force finit par se remettre d’une telle cruauté, nous n’en serions pas meilleur que l’Empereur car qu’est-ce qui nous empêchera de réitérer une telle folie si l’occasion se représente comme Vitiate le fit avec Ziost après Nathema. Une fois qu’un individu a goûté au sang, il prend peur. Il se rend compte que la vie n’est finalement rien de plus qu’un souffle qui disparaît lorsque son blaster refroidit. Chaque mort ferme son esprit à ce dégoût et à cette peur. Plus on tue, plus on devient insensible à la vie et tout ce qu’elle représente. Même si les vies que nous arrachons rejoignent finalement la Force au contraire de Vitiate qui consume toute énergie à sa portée, nous ne serions pas moins des êtres corrompus par la mort.

Jamais au grand jamais je ne veux me voir imposer un choix aussi injuste. Jusqu’au bout, je refuserai. Il y a déjà eut trop de souffrance et de morts inutiles. Mais si un jour la Force m’intime de faire ce choix, je serai brisé quelle que soit ma décision.

Tuer plusieurs millions d’hommes pour une mince chance de rétablir l’équilibre de la Force ou ne rien faire. Si certains pensent que la réponse est évidente, alors ils ont tort. Si les grands et les peuples s’accordent à dire que la réponse est évidente, je ne sais plus quoi penser. Je devrais arrêter d’encombrer mon esprit avec toutes ces réflexions. La priorité est la concentration de mon pouvoir.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Yogtoth le Mar 2 Aoû - 14:31

*Début de l’enregistrement*

Entrée 48 : Katunda 35 Helona 21 Ap. TC

Enfin, je suis de retour sur Yavin IV, bien installé dans mon bureau. Mon corps est encore si faible que j’ai demandé à un initié de me caler dans mon siège avec des coussins et de poser mes mains sur mon bloc de données pour l’enregistrement. Dix jours m’éloignent de cette mission mais l’épuisement m’accable toujours autant. Le sommeil ne m’apporte même pas le repos dont j’ai besoin car d’horribles cauchemars me tiennent éveillé et je suis bien incapable de m’en remémorer les détails le matin venu. Ne reste que cet effroyable sentiment d’avoir été observé, cette terreur de basculer dans l’oubli et le néant absolu à tout instant. Il ne fait aucun doute que je suis victime d’un sortilège dont j’ai pu progressivement atténuer les effets par la médiation et différentes contre-mesures efficaces contre les pouvoirs de Force de contrôle.

Les médecins et guérisseurs s’accordent à dire que la chose que nous avons rencontrée dans cette grotte a largement ponctionné dans mon énergie vitale et mes pouvoirs de Force. En revanche, s’ils m’assurent que je devrai me régénérer au fil des jours, aucun n’est capable de soigner ces crises qui me frappent sans crier gare. Tantôt je suis comme pris d’épilepsie, tantôt ce sont d’atroces visions qui m’assaillaient et disparaissent sans me laisser le moindre souvenir sinon une terreur intense qui me rend pantelant et essoufflé. Là encore la méditation et les amulettes ont porté quelques fruits mais je ne participerai plus aussi activement à la vie de l’Ordre si je veux me rétablir au mieux. Pas de mission sur le terrain ni d’efforts conséquents. Je peux mettre ce temps à profit pour m’acquitter plus diligemment de mes devoirs d’Archiviste et d’instructeur.

Heureusement que je peux compter sur le soutien physique et moral des Révanites. Sans eux, je ne pourrais même pas marcher avec une canne. Les escaliers et pentes sont une véritable épreuve pour mes jambes flageolantes et je manque de trébucher à chaque pas. Au moins, ça me permet d’inculquer le sens de l’entraide aux initiés qui me prêtent leur bras pour que je puisse me déplacer. A toutes mes peines s’ajoute une certaine désorientation car jamais je n’avais subit une telle faiblesse de corps et d’esprit. Je suis un peu frustré de ne pas pouvoir finir de fabriquer mes nouvelles armes mais chaque chose en son temps. Tant que je ne suis pas à nouveau au meilleur de ma forme et de ma puissance, ce projet est désormais mis de côté pour me préoccuper de mes devoirs au sein de l’Ordre.

En revanche, je n’ose pas encore toucher à la boîte qu’un de mes contacts a amenée un peu avant mon arrivée. Elle est posée dans un coin de mon espace de travail, le plus loin possible de mon bureau et hors de mon champs de vision. Le coffret qu’elle contient m’inspire une aversion et une peur irrationnelles que je n’arrive pas à comprendre. Ce n’est pas le traumatisme lié à la ponction d’énergie dans la grotte, ni la Force qui m’avertit ni même mon intuition. Lorsque je pose les yeux sur cette boîte, je subis les réminiscences de ce que j’ai vu durant mon inconscience dans la grotte. Des bribes de visions traversent alors douloureusement mon esprit sans que je puisse les saisir, des fragments de vies indescriptibles et volatiles. Impossible de savoir ce que cela signifie. S’agit-il de visions à travers le temps et l’espace ou bien une somme de connaissances défilant trop vite pour être comprise? Je n’étudierai tout cela que lorsque je serai prêt.

Si seulement je ne m’étais pas évanoui lors de cette mission! Ceux qui m’accompagnaient furent avares en détails lorsque je leur demandai de me raconter ce qui s’était passé. Comment puis-je analyser ce qui m’est arrivé s’ils ne sont pas fichus d’aligner plus de trois mots? Stop. Je me calme. Je vais transcrire ici ce que je sais déjà puis je mènerai une enquête approfondie.

Nous sommes arrivés sur Voss en début de soirée. Grâce à un transport rapide, nous avons pu rejoindre rapidement la lisière des Terres de Cauchemar où je leur rappelai les détails de la mission. S’ensuivit la recherche proprement dite où la seule chose notable fut la certitude que toute l’équipe avait ressenti ce pouvoir écrasant dans la Force mais pas particulièrement obscur. Une fois arrivés à la grotte, nous avons marqué le pas et j’hésitai à entrer car il émanait des tréfonds une incroyable énergie dont la nature m’échappait totalement. Perplexe, je suivis les autres et nous trouvâmes l’artefact. Ce qui ressemblait à un holocron flottait en suspension dans un flot d’énergie issu du piédestal sculpté au fond de la grotte. Ni Sith, ni Jedi, ni Voss, ni quoi que ce soit qui ressemblât à ce que je connaissais. Les glyphes étaient issues d’un alphabet inconnu et les symboles luminescents n’appartenaient à aucun système rencontré jusque là. Il ne faisait aucun doute que nous avions trouvé ce que je cherchais.

En revanche, je ne savais pas quoi faire face à cette énergie étrange. Extrêmement puissante mais pas hostile, elle ne dénotait ni de la lumière ni de l’obscur. Une neutralité d’autant plus dérangeante qu’il était certain que l’artefact était protégé d’une manière ou d’une autre. C’était la première fois que je rencontrais une force si neutre car même les artefacts révanites sont alignés sur une voie spécifique de la Force. De plus, il était évident que l’objet et l’énergie qui l’entourait venaient d’une époque si lointaine que je fus incapable de donner une estimation de leur âge. Quand j’aurai le courage d’examiner l’artefact et son contenu, mes premières observations seront son âge, sa provenance et tout détail physique.

Sachant que je n’aurai pas d’autre occasion d’étudier l’énergie qui s’en dégageait, je pris le risque de m’approcher plus que les autres. Tout resta inerte quand je lançai une pierre vers le socle mais énormément de pièges et des sortilèges ne réagissent qu’à une présence consciente ou une énergie. J’évitai de toucher l’ensemble et tentai de me fermer à toute intrusion mais rien ne se passa pendant plusieurs minutes. J’étais en pleine réflexion quand ma vue se brouilla puis que le noir absolu se fit. A partir de là, je n’ai plus aucun souvenir jusqu’à mon réveil agité lorsque les autres m’aidèrent à me redresser et à quitter la grotte.

De ce que je sais, voici ce qui s’est passé durant mon moment d’inconscience:

La lumière qui entourait l’objet devint plus vive et s’étendit jusqu’à ressembler à un vague buste humanoïde. L’apparition s’avéra être le gardien de l’artefact et communiqua avec les mercenaires dans une langue gutturale puis en basique galactique avec une aisance croissante à mesure qu’elle écoutait les intrus parler. Elle leur expliqua que mon énergie l’avait réveillée et qu’elle devait leur soumettre une épreuve pour démasquer les ennemis du “Maître”, “ceux qui ne savent pas”. Pendant ce temps, Kamanee m’examina et comprit que mon état de faiblesse extrême empirait à chaque seconde. Si elle n’avait pas donné la bonne réponse aussi vite, j’aurais peut-être rejoint la Force bien plus tôt que ce que je prévoyais. Je dois admettre qu’une énigme est une protection très inhabituelle, les pièges et sortilèges étant bien plus courants et fiables.

Autre détail: l’apparition a changé de couleur. Elle rougit lorsque Rylar et Wells se sont trompés mais elle s’éclaircit subitement une fois que Kamanee donna la bonne réponse. Après cela, la lumière faiblit et le gardien disparut avec un soupir de soulagement puisqu’il était enfin libre. Cette entité était donc scellé dans le piédestal pour protéger l’artefact suivant des termes précis. Il faudra que je retourne là-bas ou que j’envoie quelqu’un prendre quelques holos du socle pour examiner les glyphes. Si l’objet est définitivement inerte, je le ferai transférer pour le décortiquer comme il se doit. En attendant, je vais déjà rassembler tout ce que je peux sur les magies et techniques visant à sceller une entité consciente. Hélàs, ce sera difficile puisque je ne sais pas s’il s’agissait de l’esprit de quelqu’un ou d’un protecteur créé de toute pièce. Pas de défaitisme! Partir d’une recherche globale puis affiner selon les hypothèses les plus pertinentes.

Cela dit, une question essentielle se pose toujours: qu’est-ce qui protégeait l’artefact? Comme personne ne se souvient des mots prononcés par l’apparition avant qu’elle ne passe au basique galactique, je ne peux l’identifier que par son apparence et son comportement.

- Vaguement humanoïde
- Conscient et intelligent
- Capable au moins de voir, d’entendre et de parler
- Énorme quantité d’énergie (de quoi affoler les instruments de mesure de Mïrmillon)
- Âge indéterminé, égal à l’artefact?
- Même origine que l’artefact?
- Changement de couleur (de jaune à rouge puis blanc)

L’apparition s’est exprimée en majorité par des phrases au contenu mystique, comme si elle ne pouvait pas dire autre chose. Il est admissible d’imaginer que celui qui l’a scellée ait pu aussi lier sa langue pour qu’elle s’en tienne au discours pré-construit. En outre, sa manière d’ignorer Rylar et Wells parce qu’ils avaient donné une réponse erronée est tout aussi éloquente. Une fois scellée, je pense que l’entité ne pouvait plus agir et parler que comme le “Maître” l’avait décidé. Cette hypothèse semble se confirmer dans son comportement lorsqu’elle put enfin accomplir sa tâche. Plutôt que de tuer ceux qui s’étaient trompés, elle avait aussitôt saisit sa chance de partir dès que Kamanee avait résolu l’énigme.

De quoi s’agissait-il? J’ai déjà pensé à l’esprit d’une personne et à une entité artificielle mais la question mérite d’être creusée.

Je suis quand même impressionné par tout ça. Si mes premières estimations sont exactes, l’artefact et son gardien auraient plus de deux mille ans! Il est rare de rencontrer des technologies et des pouvoirs capables de persister après tant d’années, encore plus en ce qui concerne une entité spirituelle, même scellée. Puisque le piédestal ne disposait d’aucun soutien technologique, il ne peut s’agir que d’un rituel. Mais est-ce la force de l’entité ou bien la puissance du “Maître” qui a permis de maintenir le sceau pendant tout ce temps? Dans les deux cas, le “Maître” devait posséder un pouvoir incroyable.

Relativisons. Je ne pourrai émettre de réflexion pertinente qu’une fois que j’aurai étudié le contenu du coffret et le piédestal lorsqu’il aura été déplacé. Heureusement que les mercenaires n’ont pas décidé de le détruire, sans quoi j’aurais perdu un élément précieux pour mes recherches.

La fatigue commence à me peser et j’ai du mal à réfléchir correctement, il est temps que je me repose. Je reprendrai mon étude lorsque j’aurai l’esprit moins embrumé.

*Fin de l’enregistrement*

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation : Yogtoth

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum