Derniers sujets
» Présentation : Yogtoth
par Yogtoth Mar 2 Aoû - 14:31

» Le Manuscrit de l'Aveugle
par Yogtoth Dim 24 Juil - 14:56

» Présentation : Glaur
par Glaur Jeu 23 Juin - 18:32

» Le casse de la raffinerie
par Layeskerr Ven 20 Mai - 20:48

» Présentation : Tôhr
par Tohrann Ven 20 Mai - 14:11

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Galerie



Le sabre laser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sabre laser

Message par Yogtoth le Jeu 18 Fév - 16:55

Introduction


Arme élégante conçue autant pour le combat que pour les cérémonies, le sabre laser, ou épée laser pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’objet, est une arme mythique reconnaissable par tout les êtres vivants de la galaxie et qui symbolise par-dessus tous les Jedi et les Sith. Vu comme protecteur de la justice à travers la galaxie dans la main des Jedi, cette réputation n’est que peu ternie par les Sith, les Jedis Noirs, les Révanites ou les chevaliers de zakel.

En apparence, un sabre laser n'a rien de bien compliqué sur le principe de fonctionnement, celui-ci consistant en une lame d'énergie contenue dans un champs de cofinment émise à partir d'un manche métallique faisant office de poignée, cette arme étant personnalisée par son propriétaire pour répondre à ses propres besoins, ses préférences ou son style de combat ou enfin ressembler au sabre de son maître par respect. Et toujours en apparence, manier une telle arme ne nécessite pas des qualités particulières. Et pourtant, cela est bien le cas.

En effet, l'équilibre d'un sabre laser ne correspond aucunement à celui d'une épée : la lame d'énergie ne pèse pratiquement rien, tout le poids se trouvant dans le manche. Cependant, les ondes générées par électromagnétisme engendrent un fort effet gyroscopique, ce qui rend la manipulation du sabre laser extrêmement ardue. Ainsi, une personne qui ne serait pas familière des arts du combat au sabre laser ne pourrait vraiment rien en tirer. Par contre, un expert dans son maniement et dans l'utilisation de la Force, comme un Chevalier Jedi ou un Seigneur Sith, peut faire du sabre laser une arme au maniement à la fois gracieux et mortel.

Ainsi, plus qu'une arme de combat, le sabre laser est tout un symbole des qualités de son propriétaire, caractéristique d'une maîtrise de soi et de dons incroyables, d'une grande dextérité et d'une harmonie caractérisée avec la Force. Dès leur introduction par les Jedi des milliers d'années avant la Guerre Civile Galactique, après que les gardiens de la paix et de la justice ont utilisé des épées, les sabres laser sont devenus synonymes des valeurs défendues par les Jedi, et ce malgré les nombreux conflits qui ont parcouru l'histoire de la République, conflits marqués par des Jedi Noirs et des Sith, manipulant eux aussi des sabres laser.

Que ce soit pour attaquer ou se défendre, le sabre laser est capable de trancher presque toutes les matières, du corps de vos ennemis aux portes blindées. Seul un autre sabre laser ou un matériau qui conduit l’énergie peut bloquer ces coups. D’un point de vue défensif, un sabreur expert peut dévier les tirs de blaster voire les renvoyer au tireur pour le blesser. Un Jedi talentueux est même capable d’absorber les éclairs de Force. La majorité des sabreurs manipule un sabre classique muni d’une seule lame, mais il n’est pas rare de voir un Jedi ou un Sith brandir un sabre à plusieurs lames, plusieurs sabres à la fois ou d’autres variantes plus exotiques.

Dans ce dossier, je vous présente une étude la plus complète possible sur cette arme légendaire. Chaque document sera centré un aspect spécifique concernant le sabre laser comme son histoire ou son fonctionnement.

Dans l’espoir que cette étude vous soit utile, je vous souhaite une bonne lecture.


L’Archiviste


Dernière édition par Yogtoth le Jeu 18 Fév - 17:15, édité 1 fois

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'histoire du sabre laser

Message par Yogtoth le Jeu 18 Fév - 17:14

1. Origines

Nous pouvons remonter l’origine du sabre laser à l’apogée de l’Empire Infini durant laquelle les Rakata inventèrent les sabres de Force, précurseurs qui évolueront peu à peu jusqu’au protosabre. L’Empire Infini avait en effet développé une technologie susceptible de canaliser le côté obscur de la Force à travers des cristaux noirs produits dans leurs laboratoires pour créer une lame d’énergie brillante. Cette arme d’apparence similaire aux sabres laser que nous connaissons équipait principalement ceux qu’ils appelaient les Limiers de Force, des serviteurs chargés de trouver des mondes dont la population était réceptive à la Force pour le compte de leurs maîtres Rakata. Si cette arme tomba dans l’oubli au fil des millénaires, certains de ses principes furent conservés et allaient servir de base de travail pour les futurs sabres laser. Mais le chemin était encore long pour passer de la théorie à la pratique.


Les premiers vrais sabres laser virent le jour avec l’Ordre Je’daii qui combina les technologies de pointe des Rakata avec le rituel de Forge, apprenant ainsi à “geler” un rayon laser. Plus clairement, les Je’daii parvinrent à  créer un rayon d'énergie qui n'est pas tiré par sa source d'émission comme cela est le cas avec les canons laser, mais qui restait alimenté en continu par sa source d'énergie tout en restant ancré à son point d'émission. Le sabre laser fonctionnel le plus ancien connu à ce jour est la Première Lame conçue sur Tython avant les Guerres de la Force par un Maître Je’daii dont l’histoire n’a retenu que le surnom de Maître d’Arme. Avec la formation de l’Ordre Jedi consécutive aux Guerres de la Force, ces armes cérémonielles firent partie intégrante de l’Ordre. Toutefois, les Jedi continuèrent à utiliser des armes blanches imprégnées de Force pendant les millénaires qui suivirent puisque que les sabres lasers primitifs n’étaient pas encore assez perfectionnés pour une utilisation correcte.

Du temps de la Controverse des Duinuogwuins aux alentours de 11 900 Av. TC, les études et les recherches Jedi sur la technologie du “blaster gelé” furent couronnées de succès; ils développèrent une méthode capable de générer un rayon concentré d'énergie, émis par sa source avant d'y revenir, créant un arc énergétique mortel. Les premières lames d’énergie portables virent le jour. Cependant, ces sabres laser primitifs étaient instables et peu efficaces car requérant un énorme apport d’énergie via une lourde batterie de soutien portée à la ceinture. C'est pourquoi, on ne pouvait utiliser ces prototypes de sabre laser que durant un laps de temps limité avant qu'ils ne surchauffent. À cause de ces déficiences de conception, les premiers sabres laser n'étaient rien de plus que des accessoires d'apparat dans la tenue des Jedi, rarement portés et encore moins utilisés. Mais ces balbutiements hasardeux concernant la technologie des sabres laser n'empêchèrent aucunement les Jedi de poursuivre leurs études dans ce domaine, même s'il fallut encore plusieurs millénaires et des avancées technologiques importantes avant de parvenir à un résultat concluant.


2. Premiers ajustements

L’extrême manque de stabilité qui frappait le protosabre fut graduellement corrigé à travers les âges, et les armes encombrantes et défectueuses firent place à des sabres laser élégants et plus stables. Cependant, bien que ces sabres archaïques, ou protosabres, étaient plus stables que leurs lourds prédécesseurs, ils consommaient toujours autant d’énergie. Les sabreurs étaient donc obligés de porter un ou pack énergétique à leur ceinture dont le câble d’alimentation restreignait les mouvements et empêchait l’usage des techniques de télékinésie. Cependant, malgré ces quelques lacunes, la grande stabilité de ces lames conférait un avantage supérieur au combat au corps à corps contre des adversaires lourdement armurés et vit l’usage croissant du protosabre amélioré durant la période des Cent Ans d’Obscurité.



3. L’influence des Sith

Pour que les avancées en matière de technologie de sabre laser, il fallut l’intervention des Seigneurs Noirs de l’Ancien Empire Sith qui apportèrent les ultimes améliorations aux sabres laser. D’après l’holocron de Tedryn, les Sith créèrent aussi les schémas des premiers sabres à double lames. Parmi ceux qui manièrent ces premiers sabres modernes figure Karness Murr, un Jedi Noir qui maniait un protosabre durant les Cent Ans d’Obscurité avant d’en changer pour un sabre moderne à poignée courbe. L’équipage Sith de l’Omen était aussi équipé de sabres lasers modernes.

Avec les sabres laser modernes, le pack énergétique externe et le câble d'alimentation des anciens sabres furent remplacés. On introduisit pour ces nouveaux modèles de sabres une bobine supraconductrice interne, possédant entre autre chose la particularité de renvoyer l'énergie de la lame, circulant en circuit fermé à partir de l'émetteur, vers une cellule d'énergie contenue dans le manche de l'arme. Avec une telle modification, la cellule d'énergie est rechargée en permanence par l'énergie qu'elle fournit elle-même, et elle ne produit de l'énergie supplémentaire que lorsque le circuit fermé énergétique de la lame est brisé, par exemple lorsque la lame découpe quelque chose, résolvant ainsi les problèmes d'alimentation de l'arme.


Karness Muur apparaît aussi pour avoir été un des Seigneurs Noirs à établir la tradition des cristaux synthétiques qui disparurent avec les Sith jusqu’au retour fracassant de l’Empire qui conduisit au Traité de Coruscant. Cependant, cette tradition fut dépréciée par Exar Kun durant son règne puisque lui et ses suivants préférèrent continuer de manier leurs sabres laser de confection Jedi au combat, bien qu’au moins un de ses partisans utilisait un cristal rouge synthétique. Cette tradition fut rétablie par l’acolyte Sith Haazen et les Seigneurs Noirs Revan et Malak. Après eux, les cristaux synthétiques sont furent utilisés par nirtuellement tous les Seigneurs Sith notables.

Malgré les améliorations considérables dans la technologie des sabres laser apportées par les Sith, la plupart des Seigneurs Noirs préféraient se battre avec leurs épées Sith traditionnelles.


4. L’appropriation par les Jedi

Avec l’invasion de la République par Naga Sadow vers 1500 Av. TC et le subséquent début e la Grande Guerre de l’Hyperespace, les innovations technologiques Sith furent découvertes par la République et les Jedi. Cependant, la majorité des forces Sith  brandissait des épées Sith alors que les Jedi se défendait avec leurs protosabres puisqu’ils n’eurent pas le temps de s’adapter et d’intégrer ces nouvelles conceptions. Avec la défaite des Sith et la fin de la guerre, ces sabres laser modernes furent adoptés par l’Ordre Jedi ainsi que les les survivants de l'Ancien Empire Sith qui abandonnèrent pour de bon les épées Sith. Aux alentours de 1300 Av. TC, ils étaient maniés par presque tout les Jedi et leur technologie n’a presque pas évolué depuis.


Durant la Grande Guerre Sith, les Jedi convertis qui suivirent Exar Kun gardèrent leurs sabres laser de facture Jedi, dédaignant les cristaux synthétiques prisés des Sith. Cependant, de nouvelles innovations entrèrent dans leurs rangs avec Exar Kun qui modifia son arme pour en faire un sabre laser à double lames d’après les schémas d’un holocron Sith. Alors que l’insurrection de Kun commençait à faillir, il introduit le double sabre chez les Jedi et l’arme se diffusa lentement jusqu’à être relativement répandu durant la Guerre Civile des Jedi.


5. La Guerre Civile des Jedi

Ce conflit débuta avec les Jedi Revan et Malak après les Guerres Mandaloriennes. Durant leurs confrontations avec les Mandaloriens, Revan et Malak furent précipités dans le Côté Obscur et envahirent la République en menant leur propre Empire Sith. Revan guerroya contre la République quelques années, attirant des Jedi Noirs et autres dévoyés à sa cause. En fondant sa propre branche des Sith, Revan observa la tradition des sabres laser à lame rouge tels qu’imaginés par les Sith originels. Beaucoup de ses partisans suivirent ce choix et les sabres laser rouges devinrent la marque distinctive des serviteurs de l’Obscur. Les double sabres virent eurent aussi un usage plus répandu chez les Jedi Noirs et les Seigneurs Sith que chez les Jedi. L’usage des sabres laser rouges perdura parmi les serviteurs du Côté Obscur après la chute de l’Empire de Revan.


Cette ère vit un accroissement de l’emploi des boucliers d’énergie personnels par les forces armées, rendant les blasters partiellement obsolètes. Ce déclin des blasters ne s’appliqua pas aux armes de mêlée telle les vibrolames et les sabres laser. Dans le but deles rendre plus durables, presque toutes les armes de cette époque furent créées à partir d’un alliage incluant du cortose pour résister aux sabres laser.


6. La Grande Guerre Galactique

En 28 Av. TC, l’Empire Sith envahit la République Galactique. Le conflit culmina avec le Saccage de Coruscant qui força la République à signer le Traité de Coruscant qui conduisit à la Guerre Froide. Durant les années de ces deux conflits, les guerriers et les inquisiteurs de l’Empire Sith brandissaient presque sans exception des sabres laser à la place d’épées Sith. Comme avec l’Empire de Revan et l’Empire du Triumvirat Sith, les lames rouges étaient une coutume Sith très répandue, confortant les sabres laser rouges comme emblèmes Sith. Autre symbole fort des Sith, les doubles sabres laser que certains Jedi de moins en moins nombreux adoptèrent.


7. Les conséquences de la renaissance des Sith

L’invasion de Zakel mit fin à la Guerre Froide mais l’usage des sabres laser et leurs technologies ne changèrent pas malgré la technologie avancée de l’Empire Éternel, sinon que les pertes au sein des Sith et des Jedi provoquèrent une diminution brutale du nombre de sabreurs. Notons seulement que les cristaux d’Ilum sont les plus répandus depuis des décennies, en particulier chez les Jedi qui les emploient abondamment.


_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sabre laser: mécanique et principes de fonctionnement

Message par Yogtoth le Lun 16 Mai - 21:58

Mécanique et principes de fonctionnement






1. Mécanique

Introduction

Le sabre laser est tellement lié aux adeptes de la Force qu’une grande majorité des non initiés sont persuadés que cette arme ne fonctionne que grâce à la Force. Si c’était bien le cas pour les sabres-Force des Limiers Rakata, les sabres lasers modernes ne se limitent plus à cela. La technologie a remplacé le Côté Obscur bien que le recours à la Force soit toujours nécessaire pour certaines étapes essentielles.

Confectionner un sabre laser revient à suivre un procédé de fabrication artisanal d’environ un mois qui résultera en une arme unique. Par exemple, le rituel de construction d’un sabre laser jedi fait partie intégrante de leur formation et met en pratique l’habileté technologique du Padawan ainsi que son lien avec la Force. Les cavernes d’Ilum ou de Dantooine servent à la fois de lieux de cérémonie et de gisements de cristaux que les Jedi choisissent après une longue méditation à travers la Force. Il est toutefois nécessaire de suivre un schéma de base pour assurer le bon fonctionnement de cette arme.


Détail du fonctionnement.

Rédigeons un bref résumé du processus avant de passer à une explication plus détaillée :

Dès lors que le sabre est activé, la cellule d’alimentation libère de l’énergie qui se diffuse dans la chambre des cristaux (cristal principal et cristaux de mise au point). Ce flux est ensuite successivement chargé positivement et négativement afin de palier toute déperdition d’énergie, ce qui entraînerait une émission de chaleur. Enfin, les supraconducteurs permettent à l’arme de se recharger d’elle-même en récupérant l’énergie émise pour la redistribuer à la cellule d’alimentation.



Commençons par le manche. Communément un cylindre de 24 à 30 centimètres de long en moyenne, sa taille et ses matériaux sont adaptés à la morphologie et aux desiderata de l’initié. Les plus répandus sont façonnés dans un métal ou un alliage spécifique mais des matières plus exotiques font parfaitement l’affaire. Ainsi, certains bois comme celui du brylark qui est aussi solide que le métal ou même des gemmes font parfaitement l’affaire tant qu’il est possible d’incorporer les différents composants requis.

La poignée accueille la cellule d’alimentation et toute une batterie d’éléments. L’énergie délivrée est amplifiée et canalisée vers la chambre des cristaux par des conducteurs et des isolants. Ces isolants sont primordiaux si vous ne voulez pas vous brûler à cause du dégagement de chaleur produit par la lame. Les cristaux énergétiques focalisent et définissent un rayon de plasma stable dont la couleur et la taille seront déterminées par le type de cristaux utilisés et leur nombre. Trois cristaux sont nécessaires pour atteindre l’optimum  bien qu’un seul suffise. La lame d'énergie pure ainsi créée est projetée à partir d'une plaque d'émission faisant office de garde. Une cellule d’énergie de déchargement peut être installée pour augmenter le dégagement de puissance du sabre laser. Si plusieurs cristaux sont intégrés dans le manche et que des molettes de réglage de lame sont installées, vous pourrez alors ajuster la taille de votre sabre, même si la taille moyenne d'une lame de sabre laser fait environ un mètre.

Le rayon d'énergie fonctionne en circuit fermé car la puissance émise par les éléments chargés positivement de l'arme retourne vers des éléments chargés négativement, ce cycle énergétique jouant sur des charges antagonistes créant ainsi le bourdonnement si caractéristique des sabres laser. Une bobine supraconductrice vient compléter le dispositif en récupérant l’énergie émise pour la redistribuer à la cellule d’alimentation. Une fois la cellule réapprovisionnée, le cycle recommence, ce qui permet de conserver une lame stable pendant une durée assez longue, théoriquement illimitée si la lame ne rencontre pas d'obstacle solide. Dans ce cas précis, la cellule d’alimentation doit apporter un supplément de puissance pour que la lame garde sa contenance et découpe l’obstacle. Le contrôle de puissance du sabre est si efficace qu'aucune chaleur n'est dégagée lors du fonctionnement de la lame, il n'y a donc aucune déperdition d'énergie, sauf là encore si la lame rencontre un objet solide. Toutefois, puisqu'une cellule d'alimentation n'est pas inépuisable, les sabres laser intègrent des ports de recharge ou alors leurs utilisateurs gardent toujours en réserve plusieurs cellules sur eux voire une cellule de secours intégrée au pommeau.

Cependant, de tous les composants nécessaires à la fabrication d'un sabre laser, les cristaux sont sans doute les plus importants. En effet, c'est à partir de ces formations minérales que les lames de plasma se créent et acquièrent à la fois leur couleur et leur puissance. La source des cristaux a varié selon les époques. Durant la Grande Guerre des Sith, par exemple, beaucoup de sabres laser comportaient des pierres de Kunda, des formations géologiques naturelles de la planète Kadril qui pouvaient également être utilisées dans les domaines de la médecine et des communications. Lorsqu'une pierre de Kunda est montée dans un sabre laser, les lentilles de focalisation de l'arme produisent une lame plus large mais toujours aussi concentrée. Les cristaux utilisés doivent être sans défaut sauf dans le cas particulier de sabres laser spécialement conçus pour accueillir un cristal instable mais nous parlerons dans un chapitre spécifique.


Cela étant, quelle que soit la provenance d'un cristal, la taille de la lame est fixée par celui-ci. Un seul cristal autorise une longueur de lame d'environ un mètre mais il est possible de fabriquer un sabre laser composé de plusieurs cristaux et l'opération est à peine plus complexe lors de la phase d'assemblage. Lorsqu'un sabre comporte plus d'un cristal, leur puissance peut être concentrée, permettant ainsi d'augmenter la taille de la lame. Cette technique peu utilisée par les Chevaliers Jedi permet de prendre de court un adversaire et de gagner de l'allonge pendant les combats rapprochés. De la même façon, la puissance de la lame peut être modifiée pour laisser passer une autre lame. En pratique, le combattant feint de parer un coup mais baisse soudainement la puissance de son sabre afin que son adversaire passe à travers et soit déséquilibré, devenant ainsi vulnérable pendant un court instant.

Mais ne pensez pas que n’importe qui peut construire son propre sabre laser sur base des plans et techniques Jedi ou Sith. L’assemblage de cette arme, et plus particulièrement du cristal, est une tâche qui impose de concentrer toute son attention sur la pierre pour parvenir à focaliser efficacement l'énergie. En cela, l'harmonie avec la Force par la méditation est un élément nécessaire, la relation unissant le cristal au reste de l'arme, et donc à fortiori à son porteur, se faisant à un niveau pratiquement moléculaire. Si le cristal est mal aligné, l'arme explosera dès la première activation.


En revanche, si une lame d'énergie stable est produite sans accroc, cela témoignera de l'harmonie de son constructeur avec la Force. C'est pour cela que la fabrication d'un sabre laser par chaque Padawan est un élément central de la vie des Jedi, et constitue en quelque sorte une épreuve de passage. La fabrication et la maîtrise d'un sabre laser au combat ne relève pas seulement d'une nécessité pratique, mais est une sorte de prolongement du combattant, témoignant de sa maîtrise de soi et de sa relation quasi symbiotique avec la Force. En raison du fait qu'un adepte de la Force assemble son arme dans un état de concentration intense, baigné dans les flots de la Force, les rumeurs les plus incongrues ont circulé parmi les profanes, étant persuadé que le sabre d'un Jedi est alimenté par la Force. Comme dit plus haut, seuls les sabres-Force fonctionnaient ainsi.

Pour finir, beaucoup de sabres laser sont dotés d'un détecteur de pression intégré au manche qui agit comme un dispositif de sécurité. En effet, si le propriétaire vient à lâcher son arme pour une raison ou pour une autre et qu'il ne désire pas que la lame blesse quelqu'un lors de sa perdition, l'absence de pression exercée par la ou les mains de l'utilisateur désactivera automatiquement la lame d'énergie. Cependant, tous les sabres laser ne comportent pas ce dispositif, un manipulateur de sabre laser peut décider de conserver sa lame activée afin d'effectuer un lancer de sabre laser. Pour ce faire, il peut soit intégrer une commande de blocage au manche de l'arme et la verrouiller en position allumée, soit utiliser la Force, s'il en est capable, pour garder une pression constante sur la poignée tandis que celle-ci voltige vers sa cible.




2. Composants

Le sabre laser est de bien des façons plus simple que d’autres armes comme les blasters car comportant assez peu d’éléments mécaniques. Toutefois, puisqu’il dépend d’une manipulation fine d’un arc énergétique, ses composants doivent être minutieusement assemblés et correctement activés, sans quoi l’allumage du sabre aura des effets catastrophiques pouvant entraîner la mort du sabreur. L’exemple le plus connu est l’inversion de la cellule d’alimentation : l’énergie émise est renvoyée à la cellule, ce qui provoque un court-circuit des activateurs de champs cycliques puis l'explosion du sabre.


1. La source d’alimentation

Un sabre laser ne diffère pas beaucoup des autres armes énergétiques du point de vue de son alimentation. Il faut néanmoins faire très attention à bien aligner l’énergie dans l’axe du sabre pour éviter certains désagréments explosifs.

- Cellule d’énergie au diatium : compacte et puissante, son apport en énergie est important et constant sur une très longue durée. Ce n’est pas pour rien qu’on en trouve dans la plupart des blasters légers en circulation.
- Conducteur du champ d’énergie : entoure la cellule d’énergie pour aligner la puissance émise latéralement sur l’axe du sabre.
- Bague énergétique en vortex : entoure le conducteur de champ pour contenir l’énergie et limiter les pertes, transférant donc un maximum de puissance aux cristaux pour une lame plus solide.
- Isolateur d’énergie inerte : auxiliaire du composant précédent, l’isolateur apporte une haute résistance contre le dégagement d’énergies et toute fuite potentielle vers l’extérieur. Il fonctionne simultanément avec la bague énergétique pour optimaliser le rendement en énergie et éviter les pertes.
- Portail énergétique : simplement le conduit permettant le transfert de l’énergie émise par la cellule au diatium vers la chambre d’énergie du cristal directement dans le cristal principal.


2. La chambre d’énergie du cristal

L’énergie produite est dirigée à travers le portail énergétique jusque dans la chambre énergétique du cristal. Extrêmement instable et couvrant un large spectre, l’énergie y est transformée en un rayon de plasma plus défini qui détermine la couleur et les caractéristiques de la lame. En principe n’importe quel cristal naturel peut remplir cet office mais leur résonance et leur capacité focalisante varient selon la composition chimique et physique des cristaux.

- Cristal principal : sa fréquence primaire affine l’énergie brute en un rayon plus stable
- Cristal de mise au point ou focalisant : un ou plusieurs cristaux focalisant dirigent le rayon vers le système de génération de la lame. Ils apportent souvent une fréquence secondaire qui change la couleur de la lame.
- Activateur du cristal de mise au point : ajuste les cristaux focalisant. Chaque cristal doit disposer d’un activateur spécifique.


3. Le système de génération de la lame

L’énergie ainsi convertie par les cristaux se transforme en un arc de plasma qui deviendra la lame. Sa puissance et sa longueur peuvent être ajustés pour correspondre à des demandes ou des circonstances spécifiques, dépendant de l’énergie requise et des matériaux entrant en contact avec la lame. Frapper un autre sabre laser demande beaucoup d’énergie, assurez-vous donc que les composants sont capables de pourvoir un apport suffisant.

- Canal énergétique de la lame : c’est dans ce long tube que l’arc énergétique va se générer.
- Activateurs du champ cyclique : placez-les en dehors de la chambre d’énergie de la lame et parallèle à celle-ci. En les ajustant correctement, l’énergie sortant de la chambre d’énergie du cristal sera transformée en arc de plasma.
- Circuits modulateurs d’énergie :  offrent un contrôle plus précis des activateurs du champ cyclique
- Variateur de puissance : ce variateur n’est pas obligatoire puisqu’une simple manipulation lors de la construction suffit. En revanche, si vous veillez à ne pas surcharger la cellule d’énergie, ce composant vous permet d’obtenir un brusque afflux de puissance susceptible de surprendre votre adversaire.
- Variateur de longueur : en intégrant plusieurs cristaux au sabre, vous pourrez ajuster la taille de lame voir sa largeur en fonction des propriétés des cristaux utilisés.
- Bague magnétique stabilisatrice : composant essentiel pour vous assurer une lame la plus stable possible.
- Bride de réglage de la bague : indissociable de la bague magnétique stabilisatrice, cette bride maintien le contrôle sur la stabilité de la lame.
- Embout anti-ondulation : sécurité utile dans la plupart des cas pour écarter les dangers d’une lame perdant son intégrité, en particulier si le cristal subit des dommages au cours du combat.

_________________
Ne vous mettez pas en avant mais ne restez pas derrière non plus car le silence a toujours ses regrets
avatar
Yogtoth
Légende

Messages : 113
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 24
Localisation : Caché dans les Archives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sabre laser

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum